La Poste participe au programme PostEurop de réduction des émissions de CO2

Communication du 15.06.2007

A l’instar des principales entreprises postales européennes, La Poste Suisse participe au programme de réduction des émissions de gaz à effet de serre lancé par l’organisation faîtière PostEurop. Il s’agit, dans les cinq prochaines années, de réduire de 10 pour cent les émissions de CO2 émis par les organisations postales signataires du programme. La Poste Suisse poursuit ainsi avec cohérence la politique environnementale qu’elle a initiée en 1996. Entre 2000 et 2005, elle a réduit de 9 pour cent ses émissions de CO2, atteignant quasiment les objectifs du Protocole de Kyoto fixés à l’horizon 2010.

La Poste Suisse participe au programme de réduction des émissions de gaz à effet de serre lancé par l’association PostEurop. Cette dernière regroupe 43 entreprises postales européennes investies d’un mandat de service universel. Son initiative, qui repose sur la libre participation des membres, est actuellement soutenue par neuf opérateurs postaux, dont Deutsche Post World Net, le groupe La Poste (France), TNT (Pays-Bas) et De Post / La Poste (Belgique). D’autres entreprises postales devraient se rallier à cette initiative d’ici à la fin de l’année. Les opérateurs s’engagent à réduire de 10 pour cent leurs émissions de CO2 dans les cinq prochaines années. Le programme s’attaque ainsi à la principale charge environnementale dont sont responsables les entreprises postales européennes, puisque les gaz à effet de serre représentent près de 70 pour cent du total. Le programme de PostEurop sera mis en œuvre à compter du 1er janvier prochain. D’ici là, La Poste Suisse aura défini ses propres objectifs ainsi que les mesures qui lui permettront de les atteindre.

Une politique environnementale cohérente

La Poste Suisse mène une politique environnementale depuis 1996. Elle défend une stratégie d’entreprise qui met l’accent sur des aspects autant économiques que sociaux et écologiques. C’est ainsi que, depuis 1998, l’entreprise a réduit de 24 pour cent sa charge environnementale globale. Entre 2000 et 2005, ses émissions de CO2, principale charge environnementale, ont diminué de plus de 9 pour cent. Selon toute vraisemblance, la Poste devrait ainsi atteindre les objectifs du Protocole de Kyoto (objectif suisse : d’ici à 2010, diminuer les émissions de CO2 de 9 pour cent par rapport à 1990).