La Poste forme 602 nouveaux apprentis

Communication du 10.08.2007

La semaine dernière, 602 nouveaux apprentis ont entamé leur formation professionnelle de base auprès de La Poste Suisse. Depuis 2004, malgré le recul de son effectif, la Poste engage chaque année davantage de nouveaux apprentis. Consciente de ses responsabilités, elle leur assure une solide formation professionnelle et les met ainsi en bonne position sur le marché du travail. La nouvelle campagne de la Poste pour les places d’apprentissage 2008 débutera la semaine prochaine. Exploitant le système du «mobile tagging», elle permettra aux jeunes de commander des informations sur les apprentissages qui les intéressent au moyen de leur téléphone mobile.

Employeur attrayant, La Poste Suisse forme actuellement 1464 apprentis. S’ils étaient 479 à commencer leur formation professionnelle à la Poste en 2004, ce chiffre est passé à 512 en août 2005 pour atteindre 566 l’an dernier et 602 cette année. La part des apprentis dans l’entreprise est donc en constante augmentation, bien qu’entre 2004 et 2006, l’effectif de la Poste ait reculé de 41 125 à 38 799 unités de personnel. Les secteurs de la logistique et du commerce de détail occupent cette année également le gros du peloton des nouveaux venus, avec respectivement 227 et 226 places d’apprentissage. Les employés de commerce suivent à bonne distance, avec 101 places. Viennent ensuite 23 informaticiens, 14 conducteurs de camion, 5 automaticiens, 3 médiamaticiens et 3 nettoyeurs en bâtiment. En 2008, la Poste engagera de nouveau environ 600 apprentis.

Taux de réussite proche de 100%

Lors des examens finaux de 2007, le taux de réussite des apprentis de la Poste s’est élevé à 98% et l’année précédente, il avait même atteint 99%, des valeurs qui se situent nettement au-dessus de la moyenne des branches concernées. De plus, l’été dernier, la Poste a pu donner suite à 92% des demandes de jeunes diplômés qui souhaitaient rester dans l’entreprise, une situation qui devrait se reproduire cette année.

La Poste forme des créateurs et créatrices d’avenir

Comptant parmi les principaux employeurs du pays, la Poste assume pleinement ses responsabilités sociales, notamment en permettant à de nombreux jeunes vivant en Suisse de prendre un bon départ dans la vie active. A cet égard, étant donné qu’elle ne peut, ni ne veut, garantir à ses apprentis qu’elle les gardera à son service une fois leur diplôme en poche, la Poste entend augmenter leurs chances sur le marché de l'emploi, grâce à des mesures de formation diversifiées qui feront de ces jeunes des bâtisseurs d’avenir. Par bâtisseur d’avenir, il faut entendre ici un jeune qui, au terme de sa formation, est prêt à prendre son avenir en main et à le forger sous sa propre responsabilité.

La Poste forme trois catégories de logisticiens. Dans le domaine de la distribution, elle propose un apprentissage de deux ans et un autre de trois ans. Le premier est axé essentiellement sur le travail dans les centres courrier ou colis, tandis que le second met l’accent sur la distribution proprement dite, y compris les travaux en amont et en aval. Dans le domaine du stockage, les jeunes logisticiens apprennent à entreposer des marchandises, à préparer des commandes et à gérer les stocks, toutes activités désormais assistées par ordinateur. Les gestionnaires du commerce de détail sont quant à eux en contact quotidien avec les clients les plus divers, pour les conseiller, les servir et les convaincre, en sachant s’identifier à eux. La Poste propose également des apprentissages de commerce dans quatre branches différentes: la poste à proprement parler, la banque (PostFinance), les transports publics (CarPostal) et l’immobilier (Immobilier Poste).

Tous les jeunes en formation sont employés dans divers secteurs d’activité, où ils apprennent à gérer leurs relations avec les clients, les autres membres de leur équipe et leurs supérieurs. Cela fait d’eux des professionnels très demandés, tant au sein de la Poste elle-même que dans d’autres entreprises. Enfin, la Poste offre à tous ses apprentis, à titre incitatif, un abonnement général gratuit des transports publics.

Campagne moderne

C’est précisément dans les transports publics que la Poste va lancer sa nouvelle campagne d’affichage high-tech visant à séduire la prochaine volée de jeunes en fin de scolarité. High-tech, car cette campagne reposera sur la nouvelle technologie du «mobile tagging»: les affiches sont munies d’un code optique, ou «tag», qui est en réalité un lien Internet. Photographié à l’aide d’un téléphone mobile – sur lequel le lecteur nécessaire aura été préalablement installé –, ce code donne aussitôt accès à une page Internet où les jeunes peuvent facilement commander les informations souhaitées sur l’offre de places d’apprentissage de la Poste. Les informations leur parviennent directement à domicile. Cette solution de mobile tagging a été développée par yellowworld SA, une société du groupe Poste, en collaboration avec la société suisse Connvision SA.