La Poste rétribue la prestation individuelle

Communication du 25.04.2007

La Poste Suisse introduit un nouveau système transparent de rétribution individuelle de la prestation. Parallèlement, les unités du groupe obtiennent une plus grande marge de manœuvre en ce qui concerne la composition des salaires et la régulation négative du salaire est supprimée. Cette solution a été convenue avec les syndicats.

En lieu et place du système mécanique actuel de régulation du salaire, la Poste a trouvé avec les syndicats une nouvelle solution qui répond à un souhait qui lui tenait à cœur: privilégier la prestation individuelle des collaborateurs. Le nouveau système donne aux supérieurs hiérarchiques de meilleures possibilités de gestion et renforce leur rôle en matière de conduite. Dans le cadre des évaluations annuelles, ceux-ci pourront en effet montrer et expliquer de manière transparente à leurs collaborateurs si leur prestation individuelle a été rétribuée et, le cas échéant, par quel montant précis. Le système de rémunération individuelle devient ainsi plus clair pour les collaborateurs.

Par ailleurs, les unités du groupe pourront à l’avenir choisir librement si elles souhaitent verser en une seule fois la part de salaire individuelle ou si elles souhaitent l’intégrer au salaire global. Cela donnera aux unités de la Poste qui évoluent dans des branches diverses une plus grande marge de manœuvre en ce qui concerne la composition des salaires. Le montant total des augmentations de salaire fondées sur la prestation individuelle continuera à être fixé lors des négociations annuelles avec les syndicats.

Enfin, les partenaires sociaux ont décidé de supprimer la régulation négative du salaire qu’ils avaient convenue précédemment. A l’avenir, plus aucun collaborateur de la Poste n’encourra donc de réduction de son salaire de base en raison d’une mauvaise prestation et d’une position trop élevée dans la fourchette des salaires. Par le passé, cette régulation négative concernait chaque année en moyenne 2 % environ du personnel soumis à la CCT.