À la recherche de la solution appropriée pour chaque question

Estefania est en première année d’apprentissage du métier d’agente relation client. Découvrez comment ce métier qui lui était totalement inconnu est devenu une vocation et ce qui la rend fière dans ce travail.

Estefania
Blog

«Lorsque j’ai entendu le terme ‹agente relation client› pour la première fois, j’ai eu du mal à imaginer ce qu’il pouvait signifier. Après une brève recherche, j’ai découvert les activités auquel ce métier correspondait, et cela m’a intéressée. Les collaborateurs travaillent dans un Contact Center, où ils gèrent les problèmes et les demandes des clients, que ce soit par téléphone ou par écrit. À première vue, cela n’est rien d’exceptionnel. Mais comme cela me plaît de pouvoir aider les gens, j’ai postulé pour suivre un stage d’information à la Poste. Je voulais me faire une idée de la Poste et des activités dans la relation client, afin d’avoir une bonne base pour choisir un apprentissage.

Nervosité joyeuse le premier jour

Lorsque mon premier jour de travail est arrivé, j’étais à la fois joyeuse et nerveuse, car très impatiente de savoir ce qui m’attendait. Lorsqu’on m’a alors montré le Contact Center, j’ai été agréablement surprise. Je m’étais imaginé un endroit beaucoup moins impressionnant. Dans mon esprit, les collaborateurs étaient beaucoup plus nombreux et travaillaient dans des locaux petits et sombres.

Lorsque j’ai ensuite eu mon premier client au téléphone, je me suis beaucoup réjouie, tout en ressentant une petite crainte. Heureusement, tout s’est bien passé et j’ai pu l’aider moi-même. Les choses se sont poursuivies ainsi et à la fin de la journée, j’étais contente (et un peu fière aussi) d’avoir pu aider de nombreux clients avec mes réponses.

Mon quotidien est très varié. Par téléphone et par e-mail, je réponds aux demandes toujours nouvelles et différentes de nos clients. D’où la grande diversité et le fait que j’apprends chaque jour quelque chose. Je suis fière et heureuse lorsque j’ai pu régler la question d’un client et lui apporter de l’aide.

Acquérir des connaissances: le principal défi

Le plus grand défi consiste à acquérir le savoir et les connaissances sur nos produits et nos prestations afin de pouvoir répondre au mieux aux clients. Mais au bout d’un moment, on commence à trouver son rythme et à connaître un certain nombre de réponses. Et si parfois on n’a pas immédiatement la solution, on peut compter sur les autres collaborateurs du Contact Center, qui sont heureusement très sympathiques et aident à traiter les cas plus complexes. Il n’y a donc pas à s’inquiéter de ne pas pouvoir aider directement des clients. La plupart sont compréhensifs et se réjouissent d’autant plus lorsqu’on les rappelle pour leur soumettre une proposition de solution adaptée.

Un métier enthousiasmant et varié

J’en suis actuellement au second semestre de ma première année d’apprentissage et je ne regrette absolument pas d’avoir commencé au Contact Center. C’est un métier à la fois très enthousiasmant et très varié, qui me plaît beaucoup. On découvre toujours de nouveaux besoins, problèmes ou demandes de clients, ce qui exclut tout risque de s’ennuyer. Donc, si vous réfléchissez vous aussi à démarrer un apprentissage en tant qu’agent/agente relation client, n’hésitez pas! Cela vous plaira certainement tout autant qu’à moi.»

Plus d’informations?

rédigé par

Estefania

Personnes en formation