Agenda

  Afficher tous les événements
  Revenir à l’aperçu
0 La Poste à l’heure des grands changements

Cap sur l’ère numérique

L’utilisation systématique de l’ordinateur, son application à chaque instant et dans tous les domaines, l’interconnexion des réseaux – Internet –, ont conduit à l’avènement de l’ère numérique. Discussion avec Dieter Bambauer, membre de la Direction du groupe Poste.

Monsieur Bambauer, vous êtes membre de la Direction de la Poste et vous avez la double vision de responsable de PostLogistics et de chef des technologies de l’information et de la communication. Quels sont les effets du numérique pour la Poste?

Le numérique a singulièrement transformé notre univers et touche la Poste sur trois plans. Les nouvelles technologies pour commencer. La Poste doit compter avec des évolutions technologiques toujours plus rapides et les mettre à profit, comme dans le cas du stockage automatisé  YellowCube. Vient ensuite le changement de comportement des clients. Avec le développement des canaux de communication et la multiplication des terminaux d’où les gens peuvent passer des commandes, voire gérer leurs affaires, les contraintes de lieu et de temps disparaissent. Les clients veulent toujours davantage que la Poste puisse les atteindre partout. La troisième conséquence significative, c’est la concurrence, qui s’est fortement intensifiée, particulièrement dans la logistique.

Mobile shopping

Quelles dispositions la Poste a-t-elle prises pour s’adapter à ces défis?

Pour mieux répondre aux besoins des clients, à leurs attentes de confort et d’indépendance. nous avons introduit les automates  My Post 24, des services comme  PickPost et  pick@home ou encore la distribution le soir ou le samedi. Avec le  Login Post Connector, la Poste permet à ses clients de n’avoir qu’un seul identifiant pour se connecter à plusieurs sites de vente en ligne. D’autre part, nous avons adapté nos processus de production. La Poste a développé la capacités de ses  centres de tri pour pouvoir absorber des volumes de colis en constante augmentation.

Le numérique place la Poste devant des défis. Une chance?

Grâce aux technologies numériques, nous pouvons proposer des prestations qui correspondent aux souhaits de flexibilité et de simplicité de nos clients. Elles nous offrent la chance d’optimiser nos processus, pour contenir l’intensité croissante de la concurrence. Par exemple, au moyen d’un appareil complémentaire embarqué (On Board Unit), nous pouvons optimiser le déchargement des véhicules de livraison ainsi que leur tournée.

Dieter Bambauer, membre de la Direction de la Poste

Quelle sera la place de l’humain dans l’entreprise, à l’avenir, dans un monde numérique?

Je reste persuadé que l’humain conservera une position capitale, surtout dans des domaines qui demandent des prises de décisions – ce dont les machines ne sont pas capables. Dans sa stratégie de groupe et sa vision « Simplicité et système », la Poste combine l’analogique et le numérique. Pour y parvenir, nous devons développer de nouvelles compétences, et c’est là que le facteur humain conserve tout son sens.

Quelles mesures la Poste prend-elle pour préparer ses collaboratrices et collaborateurs aux changements dus à la révolution numérique?

Le monde du travail a beaucoup changé. Les collaborateurs et les collaboratrices sont davantage mis à contribution : ils doivent aborder de nouveaux médias, la communication joue un plus grand rôle et l'auto-responsabilité augmente. Nous les préparons à relever ces défis en les associant le plus tôt possible à des projets de changement. L'introduction du nouveau scanner a montré que c'est possible.

0 Commentaire(s)

Il n'y a pas de commentaire.

 

Point logistique oeuvre pour un dialogue équitable et ouvert. Veuillez respecter la  Netiquette.

Ecrire un commentaire