Corona, Actualités

Coronavirus: à la Poste, les services en ligne sont en plein essor

Mes envois, WebStamp ou Brot-Post: les services en ligne de la Poste connaissent un boom sans précédent en cette période de coronavirus.

Fredy Gasser

La crise du coronavirus limite fortement les contacts personnels, qui sont rendus compliqués par les masques de protection, les produits désinfectants ou la distanciation sociale. Heureusement, la Poste propose aussi de nombreux services en ligne, qui sont en plein essor depuis plusieurs semaines.

Expédition et réception de colis sans contact

Le service en ligne «Mes envois» trouvait déjà un écho favorable auprès de la clientèle avant la crise du coronavirus avec près d’1,6 million d’utilisateurs. Depuis le 23 mars 2020, les seules consultations de la page Internet du service en ligne «Mes envois» ont été multipliées par deux, passant de 150 000 visites par jour à 300 000. Le service fait trois fois plus d’adeptes en ce moment, avec près de 2100 nouveaux clients chaque jour. Environ 70 000 ordres sont transmis toutes les semaines.

En effet, le service en ligne «Mes envois» présente un atout bien particulier: la remise gratuite et sans contact de colis. Les clients peuvent ainsi faire déposer leurs colis à un endroit sécurisé de leur choix, comme par exemple devant la porte d’entrée, dans la cage d’escalier, dans le garage ou sur la terrasse. Seule la Poste est au courant du lieu choisi. De plus, le service peut être modifié ou désactivé à tout moment. Ainsi, il est possible de recevoir sans contact des colis non recommandés via la disposition «Dépôt» ainsi que des colis recommandés en octroyant l’autorisation de distribution.

Le service en ligne «pick@home», qui permet aux clients de faire prendre en charge gratuitement à leur domicile les colis en retour, prend également son envol. Tandis que 2500 ordres de prise en charge sont habituellement transmis en moyenne chaque jour, ce chiffre est passé à 3500 en avril 2020.

Notons enfin que le recours au dépôt de colis et à la prise en charge de colis sans contact répond aux directives en matière de distanciation sociale adoptées par l’Office fédéral de la santé publique en réponse à la situation actuelle.

Carton plein pour WebStamp

WebStamp connaît également une croissance fulgurante en ce moment. Trois à quatre fois plus de nouveaux clients se sont inscrits à ce service d’affranchissement en ligne en avril par rapport à un mois ordinaire. 13 815 nouveaux clients ont été comptabilisés le mois dernier, contre 3000 à 4000 en temps normal. Au total, WebStamp compte actuellement 328 233 clients inscrits, qui sont régulièrement informés des nouveautés relatives à ce service. Rendez-vous compte: en avril, 38 000 clients ont été actifs sur WebStamp!

Franc succès des cartes postales

La progression de l’application PostCard Creator ne fait pas exception à la règle et enregistre de nouveaux records. De fait, ces derniers mois ont vu le volume de cartes gratuites et payantes doubler. Au mois d’avril, la barre du million a été dépassée pour la première fois avec la création de 1 065 590 cartes postales. La progression des cartes payantes à l’étranger, proposées depuis un an, est là aussi très réjouissante. Par ailleurs, un nouveau record journalier a été atteint le 6 avril 2020: près de 42 000 cartes postales ont été imprimées et envoyées ce jour-là. Cet engouement s’est quelque peu atténué depuis, même si nous enregistrons encore 30 000 à 40 000 cartes postales par jour.

Brot-Post en vogue

Brot-Post fait également partie des services en ligne de la Poste qui ont très bien marché pendant la crise du coronavirus. Les livraisons à domicile de pain frais de la boulangerie locale ont été multipliées par six pendant le pic de l’épidémie, en avril 2020.

Hausse des ventes sur postshop.ch

Le site de vente en ligne de la Poste enregistre une «hausse sensible» des commandes depuis la mise en place des mesures contre le coronavirus. Parmi les articles les plus commandés figure le matériel d’expédition comme les PostPac, les enveloppes ou les Recommandés Prepaid. La vente de cartes cadeaux, notamment d’abonnements Netflix, s’est quant à elle rapprochée du niveau enregistré à Noël. Par ailleurs, le lancement du timbre spécial «COVID-19 Solidarité» dont les ventes ont été supérieures à la moyenne par rapport à d’autres timbres spéciaux a également contribué à la hausse des ventes.

Grand retentissement de Profital

L’article paru dans le «Blick» le 22 avril au sujet du timide retour des Suisses dans les magasins n’a pas été le seul à rapporter les résultats d’un sondage de grande ampleur mené auprès de 5000 utilisateurs et utilisatrices de Profital. Le sondage a suscité un écho médiatique inattendu. Le Tages-Anzeiger, Swissinfo, la Radio Tele Svizzera Italiana ainsi que les magazines spécialisés Werbewoche et Horizont ont repris le sujet, soulignant ainsi l’assise de plus en plus large de Profital. L’application Profital met à disposition les prospectus et promotions de plus de 90 magasins par voie électronique. L’enquête a été réalisée auprès d’utilisateurs de l’application. D’ailleurs, Profital enregistre à elle seule deux fois plus de téléchargements et de visites depuis l’épidémie de coronavirus.

Offres spéciales pour les communes, les hôpitaux et les médecins

Afin d’offrir aux communes suisses une possibilité de communiquer par voie numérique, et donc sans contact, avec leurs habitants, la Poste met gratuitement à leur disposition l’application My Local Services jusqu’à la fin de l’année. Certaines communes en profitent déjà

Nous proposons également l’outil EmergencyEye sans frais compte tenu de la situation actuelle. Celui-ci permet aux médecins et au personnel hospitalier d’effectuer de premières consultations de patients à l’aide de la caméra de leur téléphone mobile. EmergencyEye est utilisé au quotidien au sein du groupe Medbase, qui regroupe près de 200 médecins.

rédigé par

Fredy Gasser