Éclairages

La durabilité est déterminante pour le commerce en ligne suisse

Sur mandat de la Poste, la Haute école de Lucerne a enquêté pour la première fois sur la durabilité dans l’e-commerce suisse. Pour cela, 227 entreprises ont été interrogées sur les aspects écologiques et sociaux de la chaîne de création de valeur de leurs boutiques en ligne. Voici les points essentiels.

Gabriel Ehrbar

Section Contenu riche

La production est à la fois durable et équitable

Selon les déclarations des commerçants en ligne interrogés dans le cadre de l’étude, 52% des produits proposés par les boutiques en ligne suisses sont fabriqués en préservant les ressources. Et les commerçants prennent encore davantage en compte les aspects sociaux: plus des trois quarts des articles des boutiques en ligne sont fabriqués dans des conditions de travail équitables. Fait étonnant, les prestataires sont plutôt réticents à l’idée d’informer les consommateurs de la durabilité de leurs produits. Seulement 14% des boutiques en ligne identifient les produits durables comme tels et seulement 11% d’entre elles offrent à leur clientèle en ligne un filtre de recherche pour les articles fabriqués de façon durable.

Le plastique prédomine

Outre le produit, l’emballage contribue également au bilan de durabilité des boutiques en ligne. D’après l’étude, 56% des emballages utilisés sont constitués de matériaux recyclés. Pour le rembourrage, 48% des commerçants en ligne utilisent des matériaux recyclables. Mais seulement un tiers des emballages sont sans plastique. La taille des emballages est également un aspect crucial. Ainsi, 72% des commerçants en ligne emploient des emballages adaptés à la taille des produits. Cela permet d’exploiter efficacement les capacités de transport et d’économiser des matériaux. Sinon, 49% des boutiques en ligne expédient les produits directement dans leur emballage d’origine. L’étude constate que l’emballage joue un rôle toujours plus important. Selon quatre boutiques en ligne sur cinq, les besoins des consommatrices et consommateurs en matière d’emballage durable devraient augmenter au cours des deux prochaines années.

L’expédition durable commence à gagner en popularité

Sur le plan de la durabilité, l’expédition des produits représente un défi particulier pour les commerçants en ligne. Seules 15% des entreprises interrogées proposent des solutions logistiques adaptées localement et respectueuses de l’environnement, comme les services de livraison à vélo en combinaison avec le train ou les transports avec un vélo-cargo électrique. Par ailleurs, à peine 15% des boutiques en ligne permettent à leur clientèle de choisir une expédition sans impact pour le climat, et ce, sans frais supplémentaires. D’autre part, l’étude montre que les prestataires sont disposés à mettre en place des systèmes de logistique plus durables: 75% d’entre eux sont ouverts aux solutions logistiques durables, principalement sur le dernier kilomètre.

La gestion des envois a le vent en poupe

La durabilité revêt aussi une importance particulière pour les consommatrices et les consommateurs: le baromètre de l’e-commerce de cette année, qui a été élaboré en collaboration avec la Haute école de gestion de Zurich (HWZ), montre que pour près de 70% des sondés, la possibilité de gérer les envois contribue significativement à la durabilité.

Section Contenu riche

La pandémie de coronavirus booste le commerce en ligne

En plus du sondage mené auprès des commerçants en ligne, la Poste a réalisé le baromètre de l’e-commerce suisse, en collaboration avec la Haute école de gestion de Zurich (HWZ). L’étude de la Haute école de gestion de Zurich a examiné l’impact de la pandémie de coronavirus sur le commerce en ligne. Par rapport à l’année précédente, la part de clientes et de clients suisses achetant sur Internet au moins une fois par semaine a augmenté de plus de 13%. Les personnes de plus de 55 ans, en particulier, ont acheté beaucoup plus souvent sur des boutiques en ligne qu’en 2019 (+25%). Concernant les moyens de paiement, la part de TWINT est passée de 17% à 29%. L’étude a également porté sur les aspects de la durabilité. Les clients et les clientes tiennent particulièrement à ce que, pour l’expédition de marchandises, la taille des cartons soit adaptée individuellement (75%) et les emballages soient réutilisables (73%). Enfin, les consommatrices et consommateurs suisses préfèrent être informés de l’origine des produits (79%) plutôt que des conditions de fabrication (65%).

rédigé par

Gabriel Ehrbar