Éclairages

Nous sommes solidaires!

La crise du coronavirus met la Poste à rude épreuve. C’est seulement grâce à l’engagement infatigable des collaborateurs que la Poste peut continuer à relier les personnes entre elles et à assurer la fourniture des services. L’élan de solidarité est impressionnant.

Sandra Gonseth

Courriers de remerciement de clients et de clientes de la Poste

«Un immense merci à l’ensemble du personnel qui œuvre sur le terrain» ou: «Nous sommes tous dans le même bateau et donnons le meilleur de nous-mêmes». Ce genre de commentaires de collaborateurs et collaboratrices de la Poste témoignent de la forte solidarité qui prévaut entre les membres du personnel pendant la crise du coronavirus.

En outre, les clients sont nombreux à formuler des éloges et des encouragements car, en ces temps difficiles, le travail des postiers est plus apprécié que jamais (voir photos).

Les postiers se surpassent

En ce moment, les collaborateurs et les collaboratrices de la Poste se surpassent. Beaucoup d’entre eux assurent des services spéciaux pour remplacer les collègues qui gardent leurs enfants à domicile, font partie des groupes à risque ou sont malades. D’autres aident leurs collègues et acceptent un changement temporaire de poste.

Protéger le personnel et les clients

Dans tous les cas, la protection du personnel et des clients est primordiale. Afin de limiter le risque de contagion, la Poste a pris de nombreuses mesures comme l’installation de panneaux en plexiglas dans toutes les filiales, ou la fermeture des portes avant des cars postaux

Gérer l’augmentation du nombre de colis

Le plus grand défi, c’est la montagne de colis. En raison des mesures de lutte contre le coronavirus au niveau national, beaucoup d’achats se font désormais en ligne. Début avril, le volume des colis a même enregistré une augmentation allant jusqu’à 40% par rapport à l’année précédente. Et la tendance à la hausse se poursuit.

Dans un entretien, Iris Perner, co-responsable Gestion de la santé de la Poste, explique les conséquences q’une telle pandémie peut avoir sur nous.

rédigé par

Sandra Gonseth

Rédactrice