Corona, Éclairages

Toute une équipe se retrousse les manches

Annette Vogel et son équipe de près de 50 collaborateurs sont responsables des processus et systèmes à la Distribution chez PostMail. Lorsque la situation est devenue tendue pour la distribution des lettres, tout le monde a mis la main à la pâte, que ce soit directement à l’Exploitation ou en assurant l’exploitation quotidienne en télétravail.

Ines Schumacher

En mars, La Distribution de PostMail manquait de main-d’œuvre. Certains des absents faisaient partie d’un groupe à risque, d’autres devaient garder leurs enfants ou étaient malades. Avant même que la bourse aux emplois interne spéciale coronavirus ne soit mise en place fin mars, Annette Vogel a lancé un appel  à son équipe: «Ceux qui veulent prêter main-forte à la Distribution peuvent s’inscrire dans la liste prévue à cet effet». Telle était la teneur du message WhatsApp que la responsable d’équipe Systèmes et processus chez PostMail a envoyé à ses collègues.

Pour de nombreux collaborateurs, ce fut une évidence: 29 se sont inscrits et 23 collègues ont assuré depuis différentes missions aux sites de Distribution de Thoune, Spiez, Lausanne, Sursee, Winterthour, La Chaux-de-Fonds ainsi que sur d’autres sites en Suisse. Que ce soit pour le travail préparatoire, la livraison de gros colis, de lettres et de paniers de légumes ou encore au back-office, les volontaires étaient accueillis partout à bras ouverts.

Ne pas laisser tomber les collègues

«Nous sommes responsables des processus et systèmes de la Distribution de PostMail, et nous sommes donc à ce titre plus proches de l’Exploitation qu’aucune autre section. Pour moi, il était évident qu’il nous fallait donner un signal clair à l’Exploitation en montrant que nous aidons et que nous ne laissons pas tomber nos collègues», confie Annette Vogel. Elle a elle-même organisé et coordonné les tâches nécessaires à la modification de l’Exploitation. «La situation changeait très rapidement, ce n’a pas toujours été simple de garder le fil et de tout mener de front.»

Une grande estime

Ce qui reste, outre les petites blessures aux doigts en raison des colis aux bords coupants, c’est l’estime pour le solide engagement des collègues de la Distribution. «Ils se sont très vite habitués à la situation extraordinaire et aux processus de travail adaptés et ont travaillé rapidement, en assurant la qualité habituelle et en faisant preuve de beaucoup d’implication, d’esprit d’équipe et de plaisir malgré les règles de distanciation sociale», souligne Jürgen Kauer, qui travaillait à l’office de distribution de Spiez.

Des journées de travail exceptionnelles

Les collaborateurs de PM50 ont dû faire face à des journées de travail exceptionnelles. Par exemple, Markus Steinmann commençait à 6h00 et préparait deux petites tournées d’env. 420 ménages. Après une courte pause, il prenait son trois-roues électrique et la remorque en distribution, où il effectuait l’une des deux tournées. Il distribuait tous les envois de lettres, y compris les recommandés, ainsi que les petits colis pour soulager PL. Et bien sûr, il rapportait aussi les sacs Nespresso destinés au recyclage à l’office de distribution. C’est là que sa mission prenait fin, généralement entre 10h30 et 11h30 (selon le volume des envois). L’après-midi, il était en télétravail et s’occupait de ses autres tâches et du contact avec son équipe.

«Fière»

Pour libérer les collègues de l’Exploitation, d’autres collègues qui ne pouvaient pas aider à la Distribution en raison de leur situation personnelle ont assuré une partie de leurs tâches. Ils s’assuraient ainsi du bon fonctionnement de l’exploitation quotidienne (support, formation, développement, gestion des bâtiments) et de l’avancée des projets malgré la situation extraordinaire. «Je suis très fière de mes collègues en voyant qu’ils ont su faire face à ce défi avec autant de simplicité en apportant une importante contribution à la Distribution. Je tiens aussi à remercier ceux qui ont fourni un engagement exceptionnel en télétravail, notamment à cause du coronavirus», déclare Annette Vogel. Tout le monde a mis la main à la pâte. 

Voici ce que facteurs de PM50 retirent de leur expérience:

rédigé par

Ines Schumacher