Personnes

Un conte de fées grâce à une carte postale

La rencontre de Catherine et Roger n’est pas née des heureux hasards de l’existence, mais d’une carte postale. Ils se sont connus il y a cinq ans grâce au projet d’échange de cartes postales «Postcrossing» et sont aujourd’hui mariés.

Sandra Gurtner

Photo de mariage de Catherine et Roger
C’est dans le cadre d’un échange de cartes postales que Catherine et Roger ont appris à se connaître et à s’aimer. Copyright: Anne Rachel Photographies

En 2005, c’est une raison toute simple qui a motivé le Portugais Paulo Magalhães à créer le projet d’échanges de cartes postales Postcrossing: il voulait recevoir davantage de cartes postales. Depuis, son humble souhait a pris corps et Postcrossing est devenu un gigantesque réseau international regroupant plus 800 000 personnes d’environ 200 nationalités. Sur postcrossing.com, un système aléatoire fournit les adresses des utilisateurs et des utilisatrices enregistrés à d’autres passionnés de cartes postales. En envoyant une carte postale à l’adresse ainsi obtenue, on en reçoit une autre en retour.

Et soudain, l’amour est là, dans la boîte aux lettres

C’est grâce à une carte postale Postcrossing que Catherine et Roger se sont rencontrés. En juillet 2015, la carte envoyée par Catherine de Cholet, en France, a atterri dans la boîte aux lettres de Roger, à Zofingue. Le message a fait mouche et déclenché une correspondance suivie. Les cartes postales ont laissé place aux lettres. Après plusieurs conversations via Skype, les deux fans de cartes postales ont décidé d’approfondir leur relation en partageant les joies du ski en Suisse. Il y a quatre ans, Catherine a déménagé en Suisse et, en février 2017, Roger lui a demandé de l’épouser. Par carte postale, évidemment. Depuis, le mariage a été célébré. Bien que les convives n’aient pas été invités par le biais d’une carte postale, Catherine et Roger leur ont néanmoins demandé de répondre de cette manière. Le couple a reçu plus de 200 jolies cartes, qui ont servi de marque-places au mariage. L’an dernier, cette histoire d’amour pas comme les autres a connu un nouveau temps fort: en février 2019, la famille s’est agrandie avec la venue au monde d’une future fan de cartes postales.

Une illustration ludique des échanges mondiaux par cartes postales.
Même en 2020, l’engouement pour les cartes postales ne faiblit pas. Copyright: blog Postcrossing

Une histoire parmi tant d’autres

Selon l’auteur de l’initiative, Paulo Magalhães, il n’est pas rare que les échanges de cartes postales Postcrossing débouchent sur des amitiés durables. Il connaît des centaines d’histoires de gens qui se sont connus ainsi, ont noué des liens et se sont tôt ou tard rencontrés en personne. Ainsi, des membres de Postcrossing organisent régulièrement des rencontres aux quatre coins de la planète, qu’ils n’hésitent pas à traverser pour se retrouver, parfois dans des endroits insolites, comme des îles perdues, des trains ou des bateaux. Des rencontres ont aussi lieu à distance entre des groupes Postcrossing qui se connectent en même temps à Internet pour se dire bonjour.

Journée mondiale de la carte postale

Cette année, l’organisation Postcrossing a également souhaité consacrer une journée à la carte postale: désormais, le World Postcard Day aura lieu chaque 1er octobre pour célébrer la joie que procure la présence inattendue d’une carte postale dans la boîte aux lettres. Qu’elle soit écrite à la main ou conçue avec l’application PostCard Creator, qui permet d’utiliser ses propres photos, une carte postale est toujours source de joie pour le destinataire. Et quand on a besoin d’inspiration pour trouver les mots justes, on peut toujours consulter le site schreiben.post.ch/fr, qui fournit une foule d’idées intéressantes et un précieux soutien en matière d’écriture.

Le logo de la Journée mondiale de la carte postale
Le 1er octobre, c’est aussi la Journée mondiale de la carte postale. Copyright: Postcrossing

rédigé par

Sandra Gurtner

Spécialiste Digital content