Éclairages

Les jeunes générations: Voici comment fonctionnent les collaborateurs de la Poste en tant que jeunes collaborateurs

Où te vois-tu dans dix ans?

Sandra Gonseth

Aysel Küçük (26), teamleader suppl. PostMail, Delsberg, 9 ans à la Poste, application la plus utilisée: Instagram

«Dans dix ans je me vois toujours à la Poste en tant que teamleader, car cette activité me plaît beaucoup. Les personnes en apprentissage ont beaucoup d’opportunités, durant l’apprentissage et même après. La Poste finance une partie des formations que les collaborateurs souhaitent effectuer afin de les motiver à se développer. Mais il est dommage que tous les apprentis n’aient pas la chance d’être engagés à 100% à la fin de l’apprentissage. Il faudrait les garder, car ils sont beaucoup plus efficaces qu’une personne venant de l’extérieur et qui n’a aucune connaissance.»

Julia Schönfelder (23 ans), conductrice CarPostal, Weinfelden, 3 ans à la Poste, application la plus utilisée: WhatsApp

«Mon rêve s’est déjà réalisé. J’ai toujours voulu être conductrice de bus. Pour moi, la flexibilité au travail est essentielle, puisque j’ai un bébé de 9 mois. De plus, je dois aussi prendre en compte les heures de travail irrégulières de mon mari qui fait le même métier. Je suis la plus jeune de l’équipe. Je m’y sens parfaitement bien soutenue et intégrée. Mes collègues me demandent souvent conseil, parce que j’ai encore certaines connaissances bien en tête du fait de ma formation récente. Quant à moi, je profite de leur longue expérience.»

Intéressé(e)? CarPostal recherche des conductrices et des conducteurs!

Adrian Hochstrasser (26 ans), dans le programme de relève des cadres, PostLogistics, base de distribution de Bâle, 4 ans à la Poste, application la plus utilisée: LinkedIn

«Avec de la volonté et de la motivation, on peut accomplir beaucoup à la Poste. Je suis arrivé dans l’entreprise en tant que collaborateur temporaire alors que j’étais en pleine période de réorientation après un apprentissage de menuisier et le service militaire. Aujourd’hui, je fais partie du programme de relève des cadres de deux ans et je fais des études d’économiste d’entreprise ES à côté. J’ai un objectif clair en tête: je me vois dans une position de gestion exigeante à la Poste. Les collaborateurs de notre site forment un joyeux mélange de classes d’âge et de nationalités. Les équipes mixtes donnent lieu à une culture ouverte et sont la clé du succès.»

Les générations Z et Y sur les réseaux sociaux

Ces jeunes communiquent avec des émojis, des vidéos et des images. Les formes de communication à court terme comme Instagram et Snapchat, un réseau social dans lequel les messages et les images s’autodétruisent après peu de temps, sont aujourd’hui à la mode. Mais c’est l’application de courtes vidéos chinoise TikTok qui constitue la tendance absolue du moment. Les films enregistrés sur le smartphone ne durent souvent qu’une quinzaine de secondes et peuvent être partagés, «likés» ou commentés.

Images: Monika Flückiger

rédigé par

Sandra Gonseth

Rédactrice