Personnes

Le handball dans le sang

Mehdi Ben Romdhane est l’étoile montante du handball suisse. Le jeune homme de 19 ans a participé aux championnats du monde en début d’année. En parallèle, il effectue son apprentissage de logisticien à la Poste et parvient à concilier ses deux aspects de sa vie avec brio.

Ludovic Cuany

Section Contenu riche

Mehdi Ben Romdhane dans une partie de handball.
Copyright: Daniel Küttel

Mercredi 13 janvier 2021, cinq heures du matin: le téléphone de Mehdi vibre sur sa table de nuit. Le message provient de Michael Suter, son coach en équipe de Suisse de handball. «Tenez-vous prêts à faire vos valises les garçons! On s’envole certainement demain pour l’Égypte.» Après un bref échange téléphonique avec son responsable du centre logistique de Schaffhouse, le jeune homme se rend tout de même dans un premier temps à son travail.

À peine arrivé sur place, c’est le téléphone de son chef qui sonne. À l’autre bout du fil, Michael Suter indique que Mehdi doit se rendre immédiatement au point de rencontre de l’équipe nationale pour préparer son départ aux championnats du monde. Après avoir passé toute la journée en quarantaine, l’équipe décolle de l’aéroport de Zurich le lendemain et remporte son premier match de la compétition, sans avoir encore pu faire halte à son hôtel. Deux journées pas comme les autres pour un apprenti pas tout à fait comme les autres.

Mehdi devant les pyramides de Gizeh.
Mehdi a participé aux championnats du monde de handball en Égypte en début d’année, 26 ans après la dernière participation de l’équipe de Suisse.

Un exil nécessaire et salutaire

Avec le recul, Mehdi décrit cet événement comme la plus belle expérience de sa jeune carrière de sportif, malgré le stress engendré. Il faut dire que le natif d’Yverdon-les-Bains, dans le canton de Vaud, fait preuve d’une belle capacité d’adaptation. Il y a quatre ans, il a quitté le domicile familial pour s’installer avec son frère jumeau à l’autre bout de la Suisse et évoluer dans l’un des meilleurs clubs de handball du pays : les Kadetten SchaffhausenTarget not accessible. Un changement de culture et d’environnement nécessaire pour continuer à progresser dans sa discipline de prédilection. «En arrivant ici, j’ai suivi des cours intensifs d’allemand pour pouvoir faciliter mon intégration. Tout s’est très bien passé.» Et depuis deux ans, Mehdi effectue son apprentissage au centre logistique de la Poste situé à Schaffhouse, tout en pratiquant son sport favori quotidiennement.

Mehdi Ben Romdhane avec son papa.

La pomme ne tombe jamais loin de l'arbre

Malgré la distance qui le sépare de sa famille, Mehdi prend des nouvelles de ses proches chaque jour sans exception et entretient notamment une relation privilégiée avec son papa, lui-même ancien joueur de handball à haut niveau et réel mentor. «Je l’appelle tous les soirs pour parler handball mais pas uniquement. Il est toujours présent au quotidien, il est ma source d’inspiration et me permet de repousser mes limites.» admet-il. Sa passion pour ce sport est donc inscrite dans ses gènes même s’il lui a fallu du temps pour le découvrir. Petit, il a essayé différents sports tels que le judo, le basketball ou le football mais il ne trouvait pas sa place dans ces sports-là et ne se sentait pas totalement à l’aise.

Le jeune homme est très proche de son papa, qu’il considère comme un modèle.

Section Contenu riche

Tout le contraire de son travail à la Poste. «Tout est fait pour me permettre de m’épanouir dans la pratique de mon sport tout en acquérant une formation de haute qualité. J’ai choisi la Poste exactement pour cela!». Il travaille en effet à 90% pour pouvoir participer à toutes les séances d’entrainement, son taux d’occupation ayant été réduit en accord avec sa hiérarchie. Son planning est également conçu sur-mesure par son supérieur, qui reçoit chaque mois le programme du club schaffhousien. L'échange entre le club de handball et l’entreprise fonctionne parfaitement, ce qui facilite le quotidien de Mehdi. «La communication est essentielle et cela se passe très bien à ce niveau-là», indique le jeune talent de 19 ans.

Mehdi au travail.

Résilience et ambition

Blessé aux ligaments du pied droit juste après les championnats du monde, Mehdi prend cette première épreuve dans sa jeune carrière avec philosophie et maturité. «Je regarde toujours le verre à moitié plein. Ma blessure m’a permis de consacrer plus de temps à mes proches et de me reposer. J’ai aussi effectué un grand travail avec les physiothérapeutes pour revenir encore plus fort.» De retour à l’entrainement depuis peu, Mehdi compte désormais reprendre son ascension vers les sommets du handball suisse. Ses objectifs? S’imposer dans le championnat national avant de poursuivre éventuellement sa carrière à l’étranger et bien-sûr représenter la Suisse lors des tournois internationaux. Mais avant toute chose, terminer son apprentissage avec réussite. C’est tout le bien qu’on lui souhaite!

Mehdi terminera son apprentissage de logisticien l’été prochain au centre logistique de Schaffhouse.

Section Contenu riche

A l’occasion des 75 ans de la Fédération internationale de handballTarget not accessible, dont le siège est situé à Bâle, nous émettons un timbre commémoratif, disponible depuis le 6 mai dernier dans la plupart de nos filiales et dans notre boutique en ligneTarget not accessible.

Timbre-poste commémoratif de la Fédération internationale de handball.
Avec six confédérations continentales et 209 fédérations membres, l'IHF est l'une des plus grandes fédérations sportives reconnues par le CIO.

rédigé par

Ludovic Cuany