Zone de contenu principal

Vers l’aperçu

«… respirer profondément, mais pas forcément devant un mur blanc.»

De Karin Frei | 03.09.2018

Conseils pratiques pour un premier entretien vidéo de recrutement

Pour certains recrutements, la Poste a recours depuis peu à des entretiens vidéo, qui peuvent avoir lieu n’importe où et n’importe quand. Après une première présélection, les candidats qui ont suscité notre intérêt reçoivent un lien d’accès au site où figure notre outil en ligne pour les entretiens vidéo. Ils peuvent s’y exercer dans un environnement de test et se familiariser avec ses diverses fonctions. Dès qu’ils se sentent prêts, ils peuvent démarrer l’entretien. Ils doivent alors répondre aux questions qui leur sont posées de manière spontanée et sans dépasser une certaine durée, comme dans le cadre d’un entretien normal.

L’entretien vidéo permet ainsi aux candidats de livrer d’autres éléments d’appréciation de leur personnalité et de répondre à une première série de questions sur leur expérience professionnelle ou leur motivation par rapport au poste proposé. Convaincus qu’ils ont plus à offrir que ce qui figure dans leur CV, nous souhaitons leur donner la possibilité de mettre en avant leurs atouts personnels et leurs compétences le plus tôt possible.

Que ressent-on lors d’un tel entretien sans interlocuteur en face de soi? Quels sont les points à observer pour le déroulement d’un entretien vidéo sans lieu ni date fixes? Comment exploiter au mieux cette forme d’entretien pour convaincre?

Tu pourras profiter des précieux conseils d’Aline, de Stéphanie et de Julien en la matière en visionnant notre vidéo sur YouTube.

Nous avons posé quelques questions complémentaires à Julien.

Dans le cadre de la procédure de recrutement pour le programme Trainee de la Poste, tu as passé un entretien vidéo. C’était comment?

Étrange. Et totalement nouveau! Je n’avais encore jamais eu à passer ce type d’entretien auparavant et j’avoue que j’ai eu assez de mal à me faire à l’idée, ce qui a été un facteur de stress de prime abord. L’absence d’interlocuteur m’a également dérouté. Pourtant, l’entretien s’est finalement très bien déroulé, le temps que j’avais passé à me préparer m’ayant beaucoup aidé. J’ai aussi eu le sentiment de pouvoir exprimer ma créativité et ma personnalité, ce qui m’a permis de rester calme compte tenu des circonstances.

Quel a été pour toi le principal défi?

C’est le fait de n’avoir aucun vis-à-vis qui me parle ou réagisse en direct qui a été le plus difficile, et qui m’a relativement déstabilisé dès le départ. L’autre défi qu’il m’a fallu relever a été d’arriver à faire passer des aspects, tels que mon esprit créatif par le biais d’une vidéo, ce qui m’a donné du fil à retordre pendant plusieurs jours lors de ma préparation.

Qu’est-ce que tu ferais différemment si tu devais passer un nouvel entretien vidéo?

Je pense que je me montrerais sans doute encore un peu plus audacieux et que je ferais en sorte de me trouver ailleurs que chez moi. Aussi, je tâcherais d’être plus souriant car, bien souvent, la nervosité nous joue de mauvais tours.

Quel conseil personnel donnerais-tu à quelqu’un qui souhaite maîtriser au mieux un entretien vidéo?

Un conseil qui n’a rien d’original: être soi-même! Respirer profondément, garder son calme et montrer qui l’on est, ce qui permet déjà de faire la moitié du chemin. Il est aussi recommandé de se préparer comme on le ferait pour un entretien normal, en s’interrogeant sur ce que le recruteur peut bien attendre et en choisissant pour l’enregistrement un endroit ou l’on se sent bien. Enfin, on peut aussi s’autoriser de la créativité et il faut donc éviter de se trouver devant un mur blanc.

À ton avis, faut-il s’attendre à un recours accru aux technologies numériques dans les procédures de recrutement à l’avenir?

Sans aucun doute, ne serait-ce que parce qu’il permettra de grandement les simplifier et les alléger. J’ai aussi tendance à penser que, demain, il y aura de plus en plus d’étudiants qui n’hésiteront pas à se mettre en quête de postes à l’échelle internationale en étant prêts à partir vivre ailleurs pour saisir une opportunité. Dans ce contexte, les entretiens à distance deviendront incontournables.

Catégories