Zone de contenu principal

Vers l’aperçu

Le respect au travail, comme sur le ring

De Nadja Lüthi | 05.06.2019

Lire tranquillement un livre? Ce n’est pas vraiment la tasse de thé de Miguel Rodriguez, teamleader Logistique et passionné de sports de combats. Pour décompresser, rien de tel qu’une confrontation tout en contrôle dans le cadre d’un sport fascinant.

Tu as un hobby peu courant, dis-nous en plus:

Outre les voyages, la bonne chère et passer du temps libre aux sports de combats, je suis formateur en autodéfense et en arts martiaux mixtes (MMA) et cofondateur de l’association USD-FIGHTING.
J’ai eu la chance de pouvoir effectuer de nombreuses formations en Suisse et en Europe où j’ai beaucoup appris sur le plan sportif, mais aussi et surtout personnel. Bien que j’aie connu des succès dans ce sport, ce ne sont jamais les titres ni les victoires qui m’ont motivé. Je voulais transmettre mes connaissances et mon savoir-faire.

Comment ta passion pour le sport est-elle née?

 J’ai commencé par jouer au football. C’était amusant, mais il me manquait quelque chose pour me challenger. Le football est un sport d’équipe. Je trouvais parfois trop facile de blâmer les autres pour les erreurs commises. Avec les sports de combats, je dois à chaque fois donner le meilleur de moi-même et aller au bout de mes limites. Naturellement, je fais aussi partie d’une équipe. Il y a par exemple tous le staff qui m’entoure, et surtout tous les membres du club auxquelles nous nous identifions, mais sur un ring ou un octogone, il ne s’agit que de moi, de mes compétences et de me mesurer à mes adversaires. Ce qui me caractérise, tant dans la sphère privée que professionnelle, c’est le respect. C’est justement une valeur essentielle dans ce sport. Le respect signifie beaucoup pour moi. Rester fidèle à soi-même, tenir ses promesses, terminer ce qu’on a commencé, progresser.

Est-ce que ce sont également des valeurs que tu incarnes dans ton quotidien professionnel?

 Absolument, surtout en matière de gestion d’équipe. Pour moi, le respect signifie s’entraider, maintenir la cohésion et échanger ouvertement. Je veux communiquer de manière claire et transparente et je tiens à prendre des décisions équitables et compréhensibles. Dans mon métier également, j’aspire à me développer, à me perfectionner et à faire bouger les choses. J’ai ainsi pu effectuer la formation Leadership et j’en suis très reconnaissant envers la Poste. En me donnant la possibilité, en tant que teamleader, d’apprendre de nouvelles choses, je peux à nouveau faire bouger les choses et en sortir grandi.

Quelles sont les autres vertus des sports de combats?

Le sport m’aide à tout surmonter. Il me permet d’évacuer le stress et de faire le plein d’énergie, tout comme ma famille, mes amis et mon travail. Mais dès que je suis dans une salle de sport, j’oublie tout. Ce sentiment représente beaucoup pour moi. Je dois me défendre tout seul. Comme déjà mentionné, je peux en outre transmettre mes connaissances et progresser. C’est certainement une similitude entre le travail et le sport.

Quelle est la contribution de la Poste à cet égard en tant qu’employeur?

 J’apprécie beaucoup de travailler à la Poste. Pas seulement parce que je peux concilier travail et sport grâce à mes horaires de travail, mais aussi parce que la Poste et mon supérieur me font avancer. C’est pourquoi je suis aujourd’hui teamleader. La Poste m’a toujours donné des opportunités que j’ai saisies.
Je vous invite tous à venir essayer, tout le monde est le ou la bienvenue.

Miguel Rodriguez est âgé de 43 ans, est marié et a deux enfants. Il travaille à la Poste en tant que teamleader Logistique à Lausanne. Personne ouverte et respectueuse, il aime les moments de convivialité avec ses collaborateurs et traite tout le monde de la façon dont il souhaite être traité.

Catégories