Zone de contenu principal

Drones

De la vision à la réalité

La Poste est aux premières loges en termes de développement et d’utilisation de drones pour la logistique. Dans différentes régions de Suisse et avec divers partenaires, elle transporte des envois spéciaux au service de la santé.

Avec le fabricant de drones Matternet et des partenaires du secteur de la santé, la Poste exploite des drones pour le transport d’échantillons de laboratoire. Cette prestation est actuellement assurée sur route. Grâce à l’utilisation des drones, les transports doivent devenir plus flexibles, plus écologiques et s’affranchir des aléas de la circulation. Un trajet en voiture de 45 minutes se transforme en un vol sans encombre de quelques minutes. Nos clients, et par conséquent leurs patients, en retirent une réelle valeur ajoutée. En effet, les envois sont souvent urgents dans le secteur de la santé et la rapidité peut s’avérer décisive.

S’appuyant sur son activité de base – le transport de marchandises, d’informations et de personnes – la Poste complète ses secteurs d’activité par de nouvelles solutions numériques.

La Poste est pionnière en Suisse avec ses drones autonomes commerciaux. Les possibilités d’utilisation des drones dans la logistique sont variées, surtout sur le dernier kilomètre: pour le transport d’envois hautement prioritaires (p. ex. échantillons de laboratoire) ou pour l’approvisionnement d’un lotissement coupé du monde après des intempéries.

Avec 130 millions de colis par an, l’utilisation généralisée des drones n’est pas envisageable. C’est pourquoi ils compléteront de manière judicieuse la distribution traditionnelle des colis à l’avenir, sans pour autant la remplacer.

En intervention au service de la santé. Découvrez les sites d’intervention des petits drones blancs.

Groupe hospitalier de l’Île, Berne

Au mois de juin et sur mandat du groupe hospitalier de l’Île, la Poste transportera durant deux semaines des échantillons de laboratoire avec des drones entre l’hôpital de Tiefenau et le laboratoire central de l’Hôpital universitaire de Berne.

Le groupe hospitalier de l’Île et la Poste procéderont ensuite à l’évaluation des vols. Cette évaluation présidera à la décision portant sur la future prise en charge du transport des échantillons de laboratoire au quotidien par les drones.


Laboratoire central de Zurich (ZLZ)

Après Berne, une voie de transport sera ouverte à Zurich. Le drone reliera le laboratoire principal ZLZ à la Forchstrasse au laboratoire ZLZ d’urgence de la clinique Hirslanden Im Park.

Le ZLZ et la Poste analyseront ensuite les vols assurés à Zurich. Cette évaluation présidera à la décision portant sur la prise en charge du transport des échantillons de laboratoire au quotidien par les drones à l’avenir.


EOC, Lugano

Le premier hôpital en Suisse où une liaison par drone a été testée entre deux sites. Depuis le lancement du projet, plus de 1000 vols ont été assurés entre l’Ospedale Italiano et l’Ospedale Civico du réseau hospitalier EOC. Aujourd’hui, le drone est utilisé quotidiennement à Lugano. L’exploitation régulière et complètement autonome de drones doit démarrer à Lugano au cours du quatrième trimestre.