Zone de contenu principal

Vers l’aperçu

La Poste s'engage dans le vote électronique

Communication du 01.09.2015

Neuchâtel devient le premier canton partenaire de La Poste pour sa plateforme eVoting. Dès 2016, le canton de Neuchâtel collaborera au développement de la plateforme eVoting de seconde génération de la Poste. La nouvelle plateforme doit remplir les exigences fédérales les plus élevées afin qu'elle puisse être rendue accessible à tous les électeurs. Cette plateforme est une évolution du système actuel du canton de Neuchâtel qui n’est accessible qu’à 30% de l’électorat.

La Confédération souhaite que dans un avenir proche, tous les électeurs de Suisse aient la possibilité de participer aux élections et votations en ligne. Afin que cette volonté puisse être mise en œuvre dans le respect des lois et des directives en vigueur, les systèmes de vote électronique existants doivent être remplacés par des plateformes offrant un degré de vérifiabilité complet. L’année prochaine, la Poste veut tester sa plateforme eVoting dans différents cantons. Ce lundi, Neuchâtel a décidé comme premier canton d’opter pour un partenariat avec la Poste.

La Poste offre des solutions compétentes adaptées à l’ère numérique

La Poste s’intéresse au vote électronique depuis 2012 déjà. En collaboration avec le leader mondial Scytl, elle développe depuis 2014 une plateforme à la pointe de la technologie. La plateforme eVoting sera exploitée intégralement par la Poste dans ses centres de calcul hautement sécurisés en Suisse. Par cette offre, la Poste met à la disposition des cantons une infrastructure sûre pour le transfert électronique des votes. En outre, la Poste assistera les cantons lors de la mise en place et de l’intégration de la solution dans leurs systèmes informatiques ainsi que lors de la préparation et du traitement des différents scrutins.

Priorité donnée à la sécurité et à la vérifiabilité

Le secret du vote doit être garanti également à tout moment lors d’un vote électronique. Pour y répondre, la plateforme eVoting de la Poste fait appel aux technologies les plus récentes disponibles en matière de signature, de cryptage et de vérification des informations relatives aux élections et aux votations. Ainsi, on assure non seulement que le vote ne peut être falsifié, mais également toute manipulation de données entre le moment de leur saisie et celui de leur enregistrement dans l’urne numérique cryptée ainsi que pendant le décryptage et le comptage. Les suffrages sont, en outre, vérifiables tant au niveau individuel qu’universel. Cela signifie que les électeurs tout comme les autorités électorales peuvent contrôler à tout moment l’enregistrement correct des suffrages exprimés. Les éléments de contrôle supplémentaires permettent de surveiller l’intégrité du système dans son ensemble durant un scrutin, comme le ferait un observateur lors d’un vote physique. Grâce à ces mécanismes de contrôle, le vote électronique s’avère même plus sûr et plus transparent que le dépôt des voix dans un bureau de vote.

Faciliter l’accès et réduire les erreurs

L’eVoting offre des avantages additionnels par rapport aux procédures écrites traditionnelles. D’une part, les personnes avec handicap peuvent voter par voie électronique sans l’aide d’un tiers. D’autre part, l’eVoting permet une participation indépendamment du lieu à tous les Suisses, sur le territoire national comme à l’étranger. Les systèmes d’eVoting présentent, en outre, l’avantage décisif de guider l’utilisateur, de sorte qu’il n’est plus possible de commettre des erreurs formelles dans le processus d’élection et de votation. Le système d’eVoting permet d’éviter les réponses illisibles, les signatures manquantes, les formulaires mal remplis ou les listes invalides. Par conséquent, le nombre de voix valables augmentera même si la participation électorale reste globalement stable.