Zone de contenu principal

Vers l’aperçu

La Poste salue la tenue d’une discussion globale sur le service universel postal

Communication du 29.09.2017

À l’occasion d’une table ronde qui a eu lieu le 22 août 2017, Doris Leuthard, Présidente de la Confédération, a créé un groupe de travail chargé d’examiner l’organisation du service universel postal. Ce groupe placé sous la direction de l’Office fédéral de la communication (OFCOM) siégera pour la première fois en octobre 2017. La Poste salue la tenue de ces entretiens. Elle appelle de ses vœux une discussion globale, axée sur la recherche de solutions concrètes, portant sur l’organisation actuelle et future de son offre dans le cadre du service universel postal.

La Poste a présenté sa stratégie de réseau au public en octobre 2016. D’ici 2020, la Poste entend élargir son réseau à plus de 4200 points d’accès, composés d’une combinaison de filiales adaptées aux besoins et de points service complémentaires. Ce faisant, le nombre de filiales en exploitation propre sera revu à la baisse tandis que les filiales en partenariat augmenteront. Dès le début, le développement du réseau s’est inscrit dans une démarche incluant des échanges intensifs avec la population, les communes et les cantons.

La Poste prenant très au sérieux les préoccupations de la population, elle est disposée, dans le cadre du groupe de travail créé par le DETEC, à discuter des conditions-cadres légales actuellement en vigueur et remplies par la Poste, et à les réexaminer. Au sein du groupe siègent, outre des représentants de la Poste, des représentants de la Conférence des chefs des départements cantonaux de l’économie publique, de l’Union des villes suisses, de l’Association des communes suisses et du Groupement suisse pour les régions de montagne. Dans ce cadre, la Poste s’engage avec détermination pour que le service universel de qualité sur l’ensemble du territoire, qui comprend les services postaux et les prestations du trafic des paiements, soit considéré d’un point de vue global. Ainsi, outre l’accessibilité et les critères d’accès, la question de la mobilité, de l’aménagement du territoire, des technologies et du financement doit également être prise en considération dans la discussion sur les critères du service universel postal.

D’ici à ce que le groupe de travail et le Parlement aient redéfini l’accessibilité du service universel postal, la Poste se déclare disposée à accepter des critères d’accessibilité cantonaux plutôt que nationaux, dès lors que le service à domicile et le versement en espèces à domicile sont dûment pris en compte. Cette demande a été formulée à plusieurs reprises tant par les cantons que par le Parlement fédéral.

Réagir pour répondre aux besoins

La Poste a conscience du fait que la mise en œuvre de la stratégie de réseau suscite des craintes et une opposition au sein de certaines parties de la population. C’est pourquoi, ces derniers mois, elle a encore renforcé le dialogue avec la population et pris des mesures pour mieux faire connaître la diversité de ses services. Au printemps 2017 déjà, suite aux entretiens menés avec les autorités cantonales, la Poste a en outre décidé de proposer les nouvelles prestations suivantes:

  • Le versement en espèces à domicile est mis en place depuis le 1er septembre 2017 dans toutes les localités disposant uniquement de filiales en partenariat. Ainsi, les clients privés privilégiant un versement en espèces peuvent désormais effectuer celui-ci directement sur le pas de leur porte.
  • Le dépôt d’envois en nombre est désormais également possible dans les filiales en partenariat.
  • Depuis le 1er septembre 2017, la Poste distribue les quotidiens en abonnement jusqu’à midi.

Dans le cadre de la transformation de son réseau postal, la Poste entend poursuivre sa stratégie de dialogue avec les autorités communales et la population. Les propositions axées sur la recherche de solutions pratiques, qui tiennent compte des besoins et des spécificités régionaux, figurent au premier plan lors des entretiens avec les communes concernées.

Informations complémentaires: www.poste.ch/reseaudufutur

Renseignements

Service de presse Poste, Oliver Flüeler, 058 / 341 21 95, presse@poste.ch