Zone de contenu principal

Vers l’aperçu

Les nouveaux timbres-poste relient les mondes physique et numérique

Communication du 06.09.2017

Dans sa troisième émission de timbres de l’année, la Poste rapproche une nouvelle fois les mondes physique et numérique. Sur le timbre-poste spécial Émoji, elle met à l’honneur les sympathiques pictogrammes, devenus incontournables dans les messages SMS et WhatsApp. Sur le timbre-poste Selfie, elle inverse même la situation: le numérique devient analogique.

Le potentiel que recèlent les timbres est illimité. Depuis fin 2016, ceux qui s’intéressent à ce qui se cache derrière les différents sujets des timbres de la Poste peuvent les scanner avec la Post-App pour leur donner vie. Dans la troisième émission de timbres-poste de cette année, la Poste rapproche une nouvelle fois les mondes numérique et physique grâce aux timbres-poste.

Les émojis à la conquête des timbres-poste

Dans la communication moderne, les émojis sont devenus incontournables: ces petits pictogrammes permettent d’exprimer visuellement des sentiments. Aujourd’hui, il existe un grand nombre d’émojis dans l’univers numérique. Apple, Google ou Facebook ont, par exemple, tous leur propre collection, qui se distingue des autres par quelques détails seulement. Désormais, la Poste fait figurer des émojis sur les timbres, jetant ainsi un pont entre les mondes numérique et physique. Un smiley portant des lunettes de soleil est tout sourire sur le timbre courrier A, tandis que les émojis les plus fréquemment utilisés ornent le timbre courrier B.

Un selfie avec le timbre-poste

Comment transposer un élément typique du monde numérique au format d’un timbre-poste? C’est sur cette question que se sont penchés les étudiants de la Haute École d’art de Zurich et la Poste dans un projet commun intitulé «Lettre vs. e-mail». Parmi les nombreuses idées de design, c’est finalement le timbre selfie de la jeune créatrice Nicole Jara Vizcardo qui l’a emporté. Le timbre courrier A hors du commun est recouvert de film brillant argenté afin de refléter le portait de celui ou celle qui l’observe. La feuille de timbres avec 20 timbres selfie se présente sous la forme d’une tablette pour illustrer au mieux la symbiose de la réalité numérique et analogique.

La troisième édition de timbres-poste inclut par ailleurs deux timbres-poste spéciaux célébrant les 500 ans de l’achèvement des voûtes du chœur de la cathédrale de Berne, trois timbres-poste spéciaux sur le phénomène du «Postcrossing» ainsi que la deuxième série Timbres-poste ordinaires «Gares suisses». Sur les quatre nouveaux timbres figurent les gares d’Appenzell, de Zoug, d’Interlaken Est et de Scuol-Tarasp. La Poste propose un doux parfum avec le bloc spécial «Essence de coing». Le timbre-poste à deux francs du bloc spécial limité diffuse le délicieux parfum du fruit de l’année 2017, le coing. Les philatélistes seront également comblés avec les blocs spéciaux «150 ans des enveloppes Tübli» et «Creux du Van». Les blocs spéciaux sont disponibles exclusivement aux comptoirs des timbres et sur postshop.ch.

Vous trouverez de plus amples informations sur les timbres-poste dans le magazine «La Loupe» disponible sur www.postshop.ch/loupe.

Les sujets de l’émission de timbres 3/2017 – disponibles à la vente et valables dès le 7 septembre 2017

  • Émoji – Timbres-poste spéciaux «Groupe» à CHF 0.85, «Lunettes de soleil» à CHF 1.00
  • Lettre vs. e-mail – Timbre-poste spécial «Selfie» à CHF 1.00
  • 500 ans des voûtes du chœur de la cathédrale de Berne – Timbres-poste spéciaux «Armoiries» à CHF 1.00, «Figure» à CHF 1.00
  • Postcrossing – Timbres-poste spéciaux «Joueur de cor des Alpes» à CHF 2.00, «Vache» à CHF 1.50, «Groupe folklorique» à CHF 1.00
  • Creux du Van – Bloc spécial avec timbre-poste à CHF 1.00
  • 150 ans des enveloppes Tübli – Bloc spécial avec timbre-poste à CHF 0.85
  • Essence de coing – Bloc spécial avec timbre-poste à CHF 2.00
  • Gares suisses – Timbres-poste ordinaires «Appenzell» à CHF 1.10, «Zoug» à CHF 1.30, «Interlaken Est» à CHF 1.40, «Scuol-Tarasp» à CHF 1.80

Renseignements

Service de presse Poste, Jacqueline Bühlmann, +41 58 341 37 80, presse@poste.ch