Zone de contenu principal

Vers l’aperçu

Un drone postal convoiera des échantillons de laboratoire pour des hôpitaux tessinois

Communication du 31.03.2017

Depuis mi-mars, La Poste Suisse, le réseau hospitalier tessinois EOC et le fabricant de drones Matternet réalisent avec succès les premiers vols de drones à Lugano. L’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC) ayant donné son feu vert au projet, des drones de livraison modernes transporteront bientôt des échantillons de laboratoire entre deux hôpitaux EOC. Le fait d’assurer l’échange d’échantillons de laboratoire dans une ville au moyen d’un drone est une première en Suisse. La Poste endosse ainsi un rôle de pionnier, également à l’échelle mondiale, dans la logistique de drones.

La Poste Suisse, le réseau hospitalier tessinois EOC et le fabricant de drones Matternet ont lancé mi-mars 2017 un projet d’innovation commun: à l’avenir, des drones de livraison modernes seront utilisés pour transporter de manière autonome des échantillons de laboratoire entre deux hôpitaux EOC à Lugano, l’Ospedale Italiano et l’Ospedale Civico (cf. communiqué de presse du 14 mars). Aujourd’hui, cet échange s’effectue par la route. Grâce aux drones, les transports seront plus rapides et efficaces, ce qui améliorera encore la prise en charge des patients.

Les premiers vols d’essai se sont bien déroulés

Depuis mi-mars, près de 70 vols d’essai autonomes ont eu lieu entre les deux sites hospitaliers. L’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC) a été impliqué dès le début du projet. Il a contrôlé les drones et leurs composants de sécurité, défini les conditions en matière de droit aérien et donné ensuite à la Poste et à Matternet l’autorisation de procéder aux vols. Les partenaires réaliseront d’autres vols d’essai jusqu’au 4 avril, puis une analyse sera effectuée. Une phase de test supplémentaire d'un mois est ensuite prévue à l’été 2017.

Des vols de drones réguliers prévus à partir de 2018

Dès que les drones répondront aux exigences élevées en terme de sécurité, de viabilité pratique et de fiabilité, l’utilisation régulière de drones entre les deux hôpitaux fera partie du quotidien. Cela devrait être le cas en 2018. A partir de ce moment-là, des collaborateurs des hôpitaux dûment formés pourront charger le drone avec un contenant de sécurité (renfermant les échantillons de laboratoire) et l’envoyer à l’aide d’une application sur smartphone. Le drone volera ensuite de manière autonome selon un itinéraire prédéfini jusqu’à sa destination, où le contenant sera réceptionné par un autre collaborateur.

La Poste mise sur des drones de livraison ultramodernes

Le drone de logistique utilisé à Lugano met en œuvre les technologies les plus récentes. Il s’agit d’un quadricoptère du fabricant américain Matternet. Le drone de dimensions compactes (80 cm de diamètre sans les pales des rotors) est spécialement conçu pour le transport de marchandises légères jusqu’à deux kilogrammes. Son autonomie maximale est de 20 kilomètres et il vole à une vitesse moyenne de 10 mètres par seconde (36 kilomètres/heure). Pour des raisons de sécurité, le pilote automatique ainsi que les capteurs importants (p. ex. l’altimètre, l’accéléromètre et le gyromètre) sont doublés. Par ailleurs, un parachute s’ouvre automatiquement en cas de défaillance totale de l’électronique. Enfin, un «landing pad» émettant un signal infrarouge est mis en œuvre aux points de décollage et d’atterrissage. A l’approche, le drone peut capter ce signal et atterrir ainsi exactement au bon endroit.

Rôle pionnier de la Poste dans la logistique de drones

La Poste est l’une des premières entreprises au monde à tester la logistique de drones pour une application commerciale. Elle fait ainsi figure de précurseur dans la logistique de drones et prouve une fois de plus sa capacité d’innovation. Pour la Poste, l’utilisation de drones dans la logistique est en particulier intéressante sur le dernier kilomètre. Dans ce contexte, les transports d’envois spéciaux ou la desserte d’une localité coupée du monde après des intempéries figurent au premier plan. A l’avenir, les drones complèteront de manière judicieuse la distribution traditionnelle des colis, sans pour autant la remplacer. En plus des drones, la Poste teste également d’autres systèmes autonomes comme les robots de livraison et les navettes intelligentes.

Informations sur le réseau hospitalier EOC

Avec quelque 70% du marché, le réseau hospitalier EOC est le premier prestataire dans le domaine de la santé au Tessin. EOC se compose des hôpitaux publics du canton, il opère dans les domaines de la médecine intensive et ambulatoire ainsi que de la réadaptation à Lugano, Bellinzone, Locarno, Mendrisio, Novaggio, Acquarossa et Faido.

Informations sur Matternet

Matternet est leader dans le développement de systèmes logistiques autonomes utilisant des drones. La solution complète de logistique aérienne automatisée proposée par l’entreprise permet aux clients de mettre en œuvre et d'étendre des réseaux modulaires de toute taille, en fonction de leurs besoins. Matternet entretient des partenariats avec certaines des organisations les plus prestigieuses qui soient, dont La Poste Suisse, Mercedes-Benz Vans, Swiss WorldCargo, UNICEF, l’Organisation mondiale de la santé et Médecins Sans Frontières.

Renseignements:

Service de presse Poste, Oliver Flüeler, +41 58 341 21 95, presse@poste.ch
Service de presse EOC, Mariano Masserini, +41 91 811 13 02, comunicazione@eoc.ch
Service de presse Matternet, +1 650 260 27 27, press@matternet.us