Zone de contenu principal

Vers l’aperçu

Robots de livraison: la Poste tire un bilan positif des tests à Dübendorf

Communication du 26.01.2018

La Poste et son partenaire discountlens.ch tirent un bilan positif des courses d’essai effectuées avec le robot de livraison à Dübendorf. Le robot a pu parcourir 800 kilomètres sans incident. Les quelque 200 courses ont fourni des enseignements précieux à la Poste et au constructeur Starship. La Poste achèvera les tests avec les robots de livraison à la fin du mois de janvier.

Sans transition après l’engagement réussi des robots de livraison avec Jelmoli dans le centre-ville de Zurich, la Poste a effectué les tests avec le fournisseur de lentilles cornéennes en ligne discountlens.ch à Dübendorf (ZH). Durant leur engagement, les robots de livraison ont effectué près de 200 courses entre mi-octobre 2017 et janvier 2018 et ont parcouru 800 km sans incident. Comme à l’accoutumée, les robots autonomes circulaient avec un accompagnateur. L’objectif des courses d’essai était de faire des expériences avec d’autres partenaires autour de l’intégration de cette technologie dans différents processus logistiques. Andreas Hungerbühler, directeur de discountlens.ch, se réjouit des résultats: «Les besoins de nos clients évoluent. Ils sont plus mobiles, commandent aujourd’hui et souhaitent recevoir leur marchandise le plus rapidement possible. C’est la raison pour laquelle discountlens.ch teste de nouveaux concepts de livraison, comme la livraison par robot. Un certain nombre de clients ont réagi très positivement à l’égard de la nouvelle technologie et ont voulu l’essayer.» Le robot de type caisson a suscité un vif intérêt auprès des passants et a été photographié à maintes reprises. À proximité des garderies, les enfants l’ont carrément accaparé, lui ont emboîté le pas et l’observaient les yeux grands ouverts. Quelques cyclistes ont été un peu déstabilisés par le nouvel usager de la route, mais ont rapidement appris à gérer sa conduite défensive.

Développement de la technologie

Durant la phase pilote, la Poste a pu collecter de nombreuses autres expériences importantes relatives à l’engagement de robots de livraison avec accompagnateurs; c’est la raison pour laquelle elle a achevé la phase de test à Dübendorf sur une conclusion positive. Si le robot doit circuler un jour sans accompagnement sur les trottoirs suisses, il est important de pouvoir effectuer des courses d’essai en toute autonomie. Les conditions-cadres légales en Suisse s’y opposent encore à l’heure actuelle. C’est pourquoi Starship Technologies, le constructeur des robots de livraison, souhaite procéder à des expérimentations en mode d’exploitation autonome sur différents sites du monde entier. «Nous saluons la démarche de Starship», apprécie Claudia Pletscher, responsable Développement et innovation de la Poste, en louant la décision de la start-up estonienne, «nous pourrons profiter plus tard des expériences réalisées par Starship.»

D’ici à ce que les bases légales permettent les courses d’essai sans accompagnateur sur la voie publique, la Poste étudie parallèlement de nouvelles applications. «Dans ce cadre, nous nous concentrons sur des robots autonomes qui transportent des marchandises au sein des bâtiments», poursuit Claudia Pletscher.

Renseignements:
Jacqueline Bühlmann, Service de presse Poste, 058 341 37 80, presse@poste.ch