Zone de contenu principal

Vers l’aperçu

En 20 ans, 3'100'000’000 de colis traités

Communication du 03.06.2019

Les centres colis de la Poste à Härkingen (SO), à Daillens (VD) et à Frauenfeld (TG) sont un exemple de réussite. Leurs bandes transporteuses fonctionnent depuis 20 ans. Depuis, ce sont plus de 3,1 milliards de colis qui ont été traités par les collaborateurs: des volumes record, année après année. Les centres célèbrent aujourd’hui leurs 20 ans d’existence et posent les jalons de leur avenir.

Les collaborateurs et collaboratrices de la Poste, radieux, formant ensemble le nombre 20. De gigantesques posters représentant cette image sont actuellement accrochés dans les trois grands centres colis de la Poste à Härkingen (SO), à Daillens (VD) et à Frauenfeld (TG). À juste titre: les trois centres fêtent leurs 20 ans. Leur mise en service officielle le 31 mai 1999 a constitué pour la Suisse l’événement du siècle en matière de logistique. À l’époque, la Poste avait investi 450 millions de francs dans une technologie de pointe et une infrastructure modulable. Dès lors, les colis étaient traités sur trois sites centralisés. Pour la première fois, les colis étaient triés automatiquement en Suisse jusqu’aux tournées individuelles des facteurs, ce qui était, pour cette époque, une avancée révolutionnaire. C’est d’ailleurs l’une des raisons ayant permis à la Poste de suivre les évolutions du marché des colis et des besoins des clients.

Entre 2014 et 2016, la Poste a de nouveau investi 60 millions de francs dans ses centres colis, augmentant ainsi leur capacité de 25% pour une qualité de service et une fiabilité identiques. En moyenne, env. 800’000 colis sont aujourd’hui traités chaque jour, ce chiffre pouvant aller jusqu’à 1,3 million pendant les jours de pointe de la période de Noël.

Une success story due aux collaborateurs

Une chose est sûre: la croissance fulgurante de ces dernières années et les défis posés par le traitement des colis n’auraient pas pu être surmontés sans les collaborateurs et les collaboratrices. «Ils méritent tous mes remerciements» a déclaré Dieter Bambauer, membre de la Direction du groupe et responsable PostLogistics. Selon lui, la Poste a reconnu le potentiel du commerce en ligne il y a des années déjà et a su anticiper en orientant son activité logistique vers le changement. «C’est pour cette raison que nous avons pu conforter notre position sur un marché sans monopole et extrêmement concurrentiel pendant toutes ces années. Cela témoigne de la qualité de nos prestations», ajoute-t-il, complimentant le personnel. «Nous entendons à l’avenir rester numéro un.»

Tenir compte des besoins des clients

Aujourd’hui, 20 ans et 3,1 milliards de colis plus tard, la Poste pose à nouveau les jalons pour l’avenir. Trois nouveaux centres colis régionaux seront créés à Vétroz (VS), Cadenazzo (TI) et Untervaz (GR). Voici la réponse au boom constant des colis dû à la mondialisation et au commerce en ligne. C’est aussi une réponse à la demande croissante de colis Priority. Les clients souhaitent de plus en plus passer leur commande un jour et recevoir leur colis le lendemain.

Si la centralisation dans trois grands centres colis apportait de nombreux avantages en 1999, l’avenir du traitement des colis repose aujourd’hui sur une structure décentralisée. Il sera à l’avenir renforcé dans les régions. Cela permettra de réduire les délais et les trajets de transport et ainsi de mettre en place des procédures accélérées et plus écologiques. La Poste satisfera ainsi le souhait des clients de recevoir leurs colis le plus rapidement possible. D’ici à 2020, la Poste investira environ 190 millions de francs dans la construction des trois nouveaux centres colis régionaux dans les cantons des Grisons, du Tessin et du Valais, afin de renforcer à long terme la qualité de service aux deux extrémités de la chaîne logistique (expéditeur/destinataire). De plus, l’ouverture d’autres centres colis est d’ores et déjà prévue dans d’autres régions.

Renseignements:

Léa Wertheimer, porte-parole, 058 341 08 84, presse@poste.ch