Communiqués de presse, Communiqués de presse Poste Immobilier Management et Services SA, Communiqués de presse Mobility Solutions SA

Bon résultat consolidé dans un contexte difficile

La Poste Suisse a réalisé en 2009 un bon résultat dans un contexte difficile. S’inscrivant à 728 millions de francs, le bénéfice consolidé est toutefois inférieur de 97 millions à celui de l’exercice précédent (825 millions). Quant aux produits d’exploitation, ils se montent à 8,709 milliards de francs (2008: 8,980 milliards). Presque toutes les unités du groupe ont contribué au bénéfice, l’objectif de la Poste étant que chacune d’entre elles réalise un résultat conforme à sa propre branche. Les principaux facteurs qui ont influé sur le bénéfice sont les baisses de prix et la prise en charge de la taxe sur la valeur ajoutée perçue sur le courrier, la diminution des recettes issues des transactions immobilières, des correctifs de valeur moins élevés, l’afflux important de fonds de la clientèle ainsi que des économies. La Poste a besoin de ces bénéfices pour continuer à augmenter ses fonds propres qui restent insuffisants, soutenir le financement nécessaire de la caisse de pensions et verser une part appropriée du bénéfice à la Confédération.

Section Contenu riche

En 2009, La Poste Suisse a généré un solide bénéfice consolidé de 728 millions de francs, soit 12% de moins que l’exercice précédent. Les produits d’exploitation ont diminué de 3% pour s’établir à 8,709 milliards de francs (2008: 8,980 milliards). Ce recul du bénéfice s’explique pour l’essentiel par la diminution des produits découlant entre autres de l’absence des recettes uniques réalisées l’an dernier lors de transactions immobilières, par les baisses des prix et la prise en charge de la taxe sur la valeur ajoutée perçue sur les lettres à partir du 1er juillet 2009 et par la crise économique. La hausse des dépenses salariales et les amortissements n’ont pas permis de réduire les charges dans la même proportion. Cependant, l’excellent résultat de PostFinance, des correctifs de valeur moins élevés et les économies réalisées grâce aux nouveaux centres courrier ont permis de compenser en partie le recul du bénéfice.

La marge du résultat d’exploitation a baissé de 9 à 8,3%, alors que les investissements, qui se sont inscrits à 431 millions, soit en dessous de la valeur de l’exercice précédent (516 millions), ont pu à nouveau être entièrement financés par des fonds propres. Grâce à son résultat positif, la Poste est en mesure d’augmenter encore ses fonds propres, lesquels ont atteint 3,534 milliards de francs à la fin de l’année, un niveau encore insuffisant pour la branche.

La Poste aura encore besoin de bons résultats à l‘avenir

Compte tenu de la crise économique, le bénéfice consolidé de 728 millions de francs est un bon résultat qui confirme l’efficacité et la compétitivité de la Poste. Néanmoins, la reprise hésitante de la conjoncture, le recul du volume des lettres adressées, la baisse des recettes découlant de l’accord trouvé avec le Surveillant des prix (moins 200 millions de francs par an) et le durcissement de la concurrence continueront à influer sur la Poste. Celle-ci s’attend donc à un résultat encore inférieur en 2010. Ces prochaines années, elle devra continuer à contribuer au financement de la caisse de pensions, à viser un niveau de fonds propres conforme à la branche, à financer ses investissements par ses propres moyens et à distribuer une part appropriée du bénéfice à la Confédération. Pour ce faire, toutes les unités du groupe devront afficher des résultats conformes à leur propre branche. Le Conseil d’administration demande au Conseil fédéral le droit d’une part d’utiliser 250 millions de francs pour financer la caisse de pensions et, d’autre part, de verser 200 millions de francs à la Confédération au titre de répartition du bénéfice.

Evolution différenciée des unités

Ayant évolué de manière différenciée durant l’exercice, les diverses unités ont pour la plupart contribué de manière substantielle au bénéfice. PostMail a accusé un recul de ses produits, lesquels se sont inscrits à 2,808 milliards de francs (2008: 2,916 milliards), en raison surtout des baisses de prix et de la prise en charge de la taxe sur la valeur ajoutée effectives à partir du 1er juillet 2009 ainsi que du recul de 4,7% du volume des lettres adressées. Ce recul est dû pour l’essentiel à la crise économique et à la substitution du courrier physique par les moyens de communication électroniques. En revanche, la mise en service des nouveaux centres courrier et l’adaptation des capacités dans la distribution suite au recul des volumes ont permis de réaliser des économies substantielles. Au total, le résultat d’exploitation se monte donc à 198 millions de francs, en baisse de 51 millions seulement par rapport à l’an dernier. Compte tenu d’un volume stable de colis, PostLogistics a réussi à limiter le recul des recettes dans le domaine des envois de messagerie et des envois exprès grâce à des acquisitions, pour générer des produits d’exploitation de l’ordre de 1,488 milliard de francs (2008: 1,516 milliard). La réduction simultanée des coûts a permis au résultat d’exploitation d’augmenter légèrement pour atteindre 45 millions de francs (2008: 39 millions). Quant à Swiss Post International, elle a maintenu ses produits d’exploitation, lesquels s‘inscrivent  à 1,028 milliard de francs (2008: 1,034 milliard) et a amélioré son résultat, lequel se monte à 53 millions de francs (2008: 36 millions) grâce à une diminution des charges. Active essentiellement à l’étranger comme SPI, l’unité Swiss Post Solutions affiche des produits d’exploitation de 696 millions de francs, un résultat quasiment identique à celui de l’an dernier (2008: 708 millions) en dépit des difficultés conjoncturelles. La mauvaise conjoncture ainsi que les dépenses supplémentaires liées à la croissance et aux restructurations se sont néanmoins soldées par un résultat d’exploitation négatif de -25 millions de francs (2008: +9 millions).

Produits en hausse pour les articles de marque et CarPostal

Grâce à des recettes supplémentaires découlant de la vente de produits financiers et d’articles de marque non postaux, l’unité Réseau postal et vente a augmenté de 22 millions de francs ses produits totaux qui passent à 1,359 milliard de francs. La hausse des dépenses, due entre autres à l’augmentation des coûts du personnel, a néanmoins conduit à un recul du résultat de 18 millions de francs, lequel s’inscrit donc à -113 millions. Malgré des produits en légère diminution (2,160 milliards contre 2,191 milliards en 2008), PostFinance (qui avait déjà publié en février ses résultats pour 2009) a fait grimper son résultat au niveau record de 441 millions de francs (2008: 229 millions). Grâce à une nouvelle extension de son offre en Suisse et à l’étranger, CarPostal a amélioré ses produits d’exploitation de 36 millions à 640 millions. Le développement de ses activités a entraîné une hausse des effectifs et a généré des dépenses supplémentaires de même ampleur, de sorte que le résultat d’exploitation est resté stable par rapport à l’an dernier (27 millions de francs).

Chiffres clés du groupe 2009 2008
Produits d’exploitation mio. CHF 8'709 8'980
Résultat d’exploitation (EBIT)[1] mio. CHF 721 812
en % des produits d’exploitation (rendement de l’EBIT) % 8.3 9.0
Bénéfice consolidé mio. CHF 728 825
Total du bilan mio. CHF 84'676 71'603
Fonds propres mio. CHF 3'534 2'857
Investissements[2] mio. CHF 431 516
Effectifs du groupe Poste (sans apprentis) unités du personnel[3] 44'803 44'178
Effectifs de La Poste Suisse (sans apprentis) unités du personnel[3] 30'863 32'919
Apprentis du groupe Poste unités du personnel[3] 1'756 1'631

Chiffres clés des segments (unités du groupe)

PostMail 2009 2008
Produits d’exploitation mio. CHF 2'808 2'916
Résultat d’exploitation (EBIT)[1] mio. CHF 198 249
Lettres adressées millions d’envois 2‘556 2'682
PostLogistics 2009 2008
Produits d’exploitation mio. CHF 1'488 1'516
Résultat d’exploitation (EBIT)[1] mio. CHF 45 39
Colis millions d’envois 104 104
Swiss Post International 2009 2008
Produits d’exploitation mio. CHF 1'028 1'034
Résultat d’exploitation (EBIT)[1] mio. CHF 53 36
Envois de lettres (hors Suisse) millions d’envois 170 184
Swiss Post Solutions 2009 2008
Produits d’exploitation mio. CHF 696 708
Résultat d’exploitation (EBIT)[1] mio. CHF -25 9
Réseau postal et vente 2009 2008
Produits d’exploitation mio. CHF 1'359 1'337
Résultat d’exploitation (EBIT)[1] mio. CHF -113 -95
Points d’accès nombre 3‘502 3‘505
PostFinance 2009 2008
Produits d’exploitation mio. CHF 2'160 2'191
Résultat d’exploitation (EBIT)[1] mio. CHF 441 229
Afflux de nouveaux capitaux mio. CHF 20‘120 5'941
CarPostal[4] 2009 2008
Produits d’exploitation[5] mio. CHF 640 604
Résultat d’exploitation (EBIT)[1] mio. CHF 27 27
Voyageurs Suisse millions 118 115

1  Le résultat d’exploitation correspond au bénéfice d’exploitation avant résultat financier non opérationnel et impôts (EBIT).
2  Investissements en immobilisations corporelles, participations et immobilisations incorporelles
3  Moyenne des effectifs ramenée au nombre de postes à temps complet
4  Le segment CarPostal est soumis à la loi sur les chemins de fer, qui dispose que la comptabilité des entreprises concessionnaires est réglée séparément par voie d'ordonnance (ORCO). Les comptes établis selon l'ORCO et selon les normes IFRS présentent des différences.
5  Valeur de l’exercice précédent ajustée

Informations complémentaires

Dossier de presse

En savoir plus

Rapport annuel

En savoir plus

Section Contenu riche