Communiqués de presse

La Poste mise sur l’énergie solaire et les véhicules élec-triques

La Poste Suisse a l’intention d’équiper les toits de plus de vingt de ses bâtiments d’exploitation de panneaux photovoltaïques. En outre, elle a décidé de remplacer l’ensemble de sa flotte de scooters utilisés dans la distribution du courrier par des véhicules électriques. Ces mesures font partie du programme «pro clima» dans lequel la Poste concentre son engagement en faveur de la protection du climat. Ce programme repose sur la stratégie de développement durable de la Poste, dont l’objectif est de réduire ses émissions annuelles de CO2 de 15 000 tonnes d’ici à 2013. Une série d’autres mesures prises dans l’ensemble des unités de l’entreprise contribue aussi à atteindre cet objectif. En font partie l’exploitation de 140 véhicules de distribution fonctionnant intégralement au biogaz, la formation «EcoDrive» pour les conducteurs leur permettant d’adopter une conduite plus économique ou l’achat de dix cars postaux hybrides supplémentaires pour compléter la flotte existante.

Section Contenu riche

En tant que plus grande entreprise logistique de Suisse, La Poste Suisse attache une grande importance à une gestion responsable des ressources tout en améliorant la rentabilité. Si son électricité provenait jusqu’à présent uniquement de sources hydrauliques et éoliennes, elle s’engage aujourd’hui dans une autre voie. Elle a en effet l’intention d’équiper plus de vingt bâtiments d’exploitation de panneaux photovoltaïques. Cela correspondrait à une production d’électricité de plus de 6000 MWh/an, soit environ 4% du besoin en électricité de la Poste. L’installation de tous les panneaux prévus équivaudrait à un investissement de 39 millions de francs. La planification de l’installation de panneaux photovoltaïques sur environ 26 000 m2 sur le centre courrier de Zurich-Mülligen est déjà bien avancée. De plus, parallèlement aux autres centres courrier et centres colis, il existe également un projet d’installation de panneaux photovoltaïques sur le futur siège du groupe à Wankdorf City. Depuis des années déjà, la Poste améliore l’efficacité énergétique de ses bâtiments et, grâce à diverses mesures, a pu réduire sa consommation d’énergie de 20%.

Distribution: 100% de scooters électriques

Avec sa stratégie de développement durable axée sur la protection du climat, La Poste Suisse entend réduire ses émissions de CO2 de 15 000 tonnes d’ici fin 2013 par rapport à 2010. Afin de se rapprocher considérablement de cet objectif, la Poste a pris une décision fondamentale: chaque scooter de la distribution sera à l’avenir remplacé par un scooter électrique. Ainsi, les quelque 7500 scooters que compte la flotte seront tous électriques d’ici 2016 au plus tard. Les véhicules électriques sont faits pour la distribution: silencieux, ils consomment nettement moins d’énergie que les véhicules à essence et roulent quasiment sans produire d’émissions de CO2 grâce à une électricité provenant de sources renouvelables.

Des économies grâce à EcoDrive

En tant qu’entreprise de logistique et de transport, la Poste enregistre une forte consommation de carburants. Des mesures visant à réduire cette consommation sont mises en œuvre à tous les niveaux. L’une d’entre elles concerne le style de conduite. Depuis des années, les conducteurs CarPostal suivent une formation EcoDrive consistant à leur faire adopter une conduite économique et permettant de réduire la consommation de 3%. La Poste a en outre décidé de former systématiquement les conductrices et conducteurs de gros véhicules à la technique EcoDrive.

Renforcement de l’engagement

La Poste utilise les fonds issus de la redistribution de la taxe sur le CO2 qu’elle perçoit de la Confédération pour mettre en œuvre d’autres mesures de protection du climat et renforcer encore ainsi son engagement. Dans ce contexte, elle s’engage sur deux fronts. D’une part, elle mise sur des mesures permettant une réduction supplémentaire des émissions de CO2, dont le recours au sein de la distribution des colis à 140 véhicules à gaz et l’achat de véhicules de fonction fonctionnant à 100% au biogaz. Le CO2 émis lors de chaque déplacement professionnel en avion sera à l’avenir compensé. Pour le transport de personnes, la Poste achètera dix cars postaux hybrides supplémentaires: leur bilan environnemental est en effet extrêmement positif, puisqu’ils permettent de réduire la consommation de gazole de 20 à 30%.

D’autre part, la Poste encourage la mobilité électrique écologique en achetant d’autres scooters électriques et en mettant à la disposition de ses collaborateurs des stations de partage de véhicules et de vélos électriques.

Programme de développement durable «pro clima»

A l’avenir, la Poste entend donner un visage à ses mesures écologiques et regroupe désormais ses activités dans ce secteur sous le label «pro clima: nous sommes passés à l’action». Ce faisant, elle renforce le profil de son engagement en faveur de la protection du climat. Le label «pro clima» sera apposé sur tous les véhicules équipés d’une propulsion écologique. En outre, la Poste continue de proposer des offres d’envois sans impact sur le climat sous le label «pro clima: envois sans impact sur le climat».

Informations complémentaires

Dossier de presse

En savoir plus

Téléchargements

Panneau photovoltaïque

En savoir plus

Jürg Bucher 1

En savoir plus

Jürg Bucher 2

En savoir plus

La flotte de véhicules

En savoir plus

Triporteur électrique

En savoir plus

Fourgonnettes électriques

En savoir plus

Scooters électrique

En savoir plus

Véhicules roulant au gaz

En savoir plus

Cars postal hybride

En savoir plus

Section Contenu riche