Communiqués de presse, Communiqués de presse Poste Immobilier Management et Services SA, Communiqués de presse Mobility Solutions SA

Bon résultat trimestriel pour la Poste

LaPoste boucle le premier trimestre 2014 sur un bénéfice consolidé de 199millions de francs, contre 222 millions de francs en 2013. Le recul de 23 millions de francs est dû aux produits d’intérêts moins élevés découlant du contexte de taux durablement bas sur les marchés financiers et de correctifs de valeur accrus. Le résultat d’exploitation (EBIT) a quant à lui atteint 253 millions de francs, contre 272 millions en 2013. Les quatre marchés de la Poste – communication, logistique, transport de voyageurs et services financiers grand public – ont tous contribué au bon résultat trimestriel.

Durant les trois premiers mois de l’exercice 2014, la Poste a dégagé un produit d’exploitation de 2138 millions de francs, soit 1% de moins que pendant la même période de l’exercice précédent (2156 millions de francs). Cette baisse n’a pas pu être intégralement compensée par des diminutions de charges. Le résultat d’exploitation (EBIT) a atteint 253 millions, soit 19 millions de francs de moins que l’année précédente (272 millions de francs) et le bénéfice consolidé s’est élevé à 199 millions de francs, contre 222 millions en 2013. Les quatre marchés ont tous contribué au résultat global positif. Les valeurs de l’exercice précédent ont été corrigées des effets exceptionnels ponctuels.

Sur le marché de la communication, le résultat d’exploitation de la Poste a atteint 88 millions de francs (2013: 87 millions). La baisse des recettes de PostMail et de Réseau postal et vente induite par la diminution des volumes a pu être compensée par les économies de coûts dans ces unités, ainsi que par l’accroissement des recettes de Swiss Post Solutions. Le volume de lettres adressées a reculé de 2,4%, tandis que les envois non adressés ont diminué de 3,5%. Sur le marché de la logistique, le résultat d’exploitation de la Poste a atteint 31 millions de francs (2013: 33 millions), avec un recul dû à la forte pression de la concurrence. Le volume des colis a quant à lui progressé de 1,1%. Sur le marché du transport de voyageurs, le résultat d’exploitation de CarPostal a atteint 13 millions de francs (2013: 9 millions). Le résultat en hausse est dû, outre à des recettes exceptionnelles uniques enregistrées dans les transports, essentiellement au développement des prestations. Le nombre de kilomètres parcourus a augmenté de 7,7%.

Les taux bas influent sur le résultat de PostFinance

Sur le marché des services financiers grand public, PostFinance a enregistré un résultat d’exploitation (EBIT) de 127 millions de francs dans la comptabilité segments, contre 138 millions en 2013. Le recul est dû au résultat mitigé des opérations d’intérêts, plombé par un contexte de taux durablement bas sur les marchés financiers, ainsi qu’à des correctifs de valeur accrus. L’afflux de nouveaux capitaux a atteint 1,3 milliard de francs, portant ainsi le patrimoine des clients à 115 milliards de francs en moyenne au mois de mars. Durant les trois premiers mois de l’exercice, 11 000 nouveaux clients ont accordé leur confiance à PostFinance.

Chiffres clés du groupe

Chiffres clés Unité 1er trimestre 2014 1er trimestre 2013 Exercice 2013[1]
Produit d’exploitation Mio. CHF 2'138 2'156 8'575
Résultat d’exploitation (EBIT)[1],[2] Mio. CHF 253 272 911
en % du produit d’exploitation (rendement EBIT) % 11,8 12,6 10,6
Bénéfice consolidé[1] Mio. CHF 199 222 626
Total du bilan Mio. CHF 123'618 122'899 120'383
Fonds propres Mio. CHF 5‘815 5‘079 5‘637
Flux de trésorerie des activités d’investissement Mio. CHF -350 -61 -309
Effectif du groupe UP[3] 44'768 43'678 44'105

1  Valeurs de l’exercice précédent corrigées des effets exceptionnels.
2  Le résultat d’exploitation correspond au résultat avant résultat financier non opérationnel et impôts (EBIT).
3  UP = unité de personnel. Effectif moyen converti en postes à plein temps, sans apprentis.

Chiffres clés de PostFinance SA

Chiffres clés Unité[1] 1er trimestre 2014 1er trimestre 2013 Exercice 2013
Nombre de clients Milliers 2‘899 2‘930 2‘888
Nombres de comptes clients[2] Milliers 4‘657 4‘533 4‘628
Patrimoine des clients[3] Mio. CHF 115‘184 114‘217 113‘580
Fonds, titres, assurances-vie[3] Mio. CHF 6‘432 5‘539 6‘042
Hypothèques[4] Mio. CHF 4‘482 4‘237 4‘424
Prêts clients commerciaux utilisés Mio. CHF 7‘349 6‘236 7‘271
Utilisateurs e-finance Milliers 1‘565 1‘482 1‘546
Effectif UP[5] 3‘405 3‘454 3‘432
Transactions traitées Mio., cumulées 242 232 965

1  Au jour de référence (à défaut d’indication contraire).
2  Nouveau calcul à partir du 1er janvier 2014, exercices précédents retraités.
3  Moyenne mensuelle à partir de 2014, exercices précédents retraités.
4  En coopération avec des banques partenaires.
5  UP = unité de personnel. Effectif moyen converti en postes à plein temps. Effectif maison mère PostFinance.

Principaux chiffres clés des segments (unités du groupe)

31 mars 2014 Unités du groupe Produit d’exploitation (mio. CHF)[1] Résultat d’exploitation (mio. CHF)[1],[2]
Marché de la communication 1‘238 88
PostMail 741 110
Swiss Post Solutions 164 5
Réseau postal et vente 426 -27
Marché de la logistique PostLogistics 385 31
Marché des services financiers grand public PostFinance[3] 568 127
Marché du transport de voyageurs CarPostal[4] 209 13
Autres[5] 210 -6
31 mars 2013 Unités du groupe Produit d’exploitation (mio. CHF)[1] Résultat d’exploitation (mio. CHF)[1],[2],[6]
Marché de la communication 1‘243 87
PostMail 765 109
Swiss Post Solutions 139 -1
Réseau postal et vente 435 -2
Marché de la logistique PostLogistics 391 33
Marché des services financiers grand public PostFinance[3] 581 138
Marché du transport de voyageurs CarPostal[4] 199 9
Autres[5] 218 5

1  Le produit et le résultat d’exploitation des segments sont désormais présentés avant les frais de siège, les droits de licence et la compensation des coûts nets. Les valeurs de l’exercice précédent ont été ajustées en conséquence.
2  Le résultat d’exploitation correspond au résultat avant résultat financier non opérationnel et impôts (EBIT).
3  PostFinance est soumise à l’Autorité de surveillance des marchés financiers (FINMA) et donc aux Directives sur les dispositions régissant l’établissement des comptes (DEC). Les comptes établis selon les DEC et selon les normes IFRS présentent des différences.
4  Dans le domaine des transports publics régionaux, CarPostal est soumise à l’ordonnance du DETEC sur la comptabilité des entreprises concessionnaires (OCEC). Les comptes établis selon l’OCEC et selon les normes IFRS présentent des différences.
5  Comprend les unités de services (Immobilier et Technologies de l’information) et les unités de gestion (notamment Personnel, Finances et Communication).
6  Valeurs corrigées des effets exceptionnels.