Communiqués de presse, Communiqués de presse Poste Immobilier Management et Services SA, Communiqués de presse Mobility Solutions SA

Chiffres semestriels

La Poste tient son cap

La Poste clôt le premier semestre 2014 sur un bénéfice consolidé de 370 millions de francs, pratiquement identique à celui de l’exercice précédent (377 millions). Se montant à 472 millions de francs, le résultat d’exploitation (EBIT) a diminué par rapport à 2013 (556 millions), en raison principalement de l’augmentation des correctifs de valeur forfaitaires sur immobilisations financières. Les quatre marchés de la Poste ont tous contribué au solide résultat du premier semestre.

Section Contenu riche

Durant le premier semestre 2014, la Poste a réalisé un bénéfice consolidé de 370 millions de francs, presque aussi élevé qu’en 2013 (377 millions). Le résultat d’exploitation (EBIT) se monte à 472 millions de francs, accusant ainsi un recul de 84 millions par rapport à l’exercice précédent (556 millions). Ce recul s’explique principalement par l’augmentation des correctifs de valeur forfaitaires sur immobilisations financières. Se chiffrant à 4,185 milliards de francs, les produits d’exploitation s’inscrivent aussi en légère baisse (– 1,8%) par rapport à 2013.

Contribution des divers marchés au bénéfice: évolution différenciée

Les quatre marchés de la Poste ont tous contribué au résultat du groupe. Relevons toutefois que si les contributions des marchés de la communication et du transport de voyageurs ont augmenté par rapport au premier semestre 2013, celles des deux autres marchés ont diminué. Sur le marché de la communication, la Poste a enregistré un résultat d’exploitation (EBIT) de 154 millions de francs (2013: 152 millions). La diminution des produits de PostMail et de Réseau postal et vente due au recul des volumes a été plus que compensée, d’une part, par les économies réalisées dans tous les segments de ce marché et, d’autre part, par l'augmentation des produits de Swiss Post Solutions. Le volume des lettres adressées a reculé de 3,1% par rapport au premier semestre 2013, tandis que celui des envois non adressés a au contraire progressé de 1,3%. Swiss Post Solutions a profité de l’acquisition de nouveaux clients et de l’augmentation du volume des prestations. Sur le marché de la logistique, le résultat d’exploitation (EBIT) de la Poste s’est élevé à 66 millions de francs, contre 68 millions en 2013. Ce léger fléchissement s’explique principalement par une augmentation des coûts de transport et de distribution des colis, que les mesures d’optimisation de l’exploitation n’ont pas suffi à compenser entièrement. Le volume des colis transportés par la Poste s’est accru de 0,9%. Sur le marché du transport de voyageurs, en croissance continue, la Poste a obtenu un résultat d’exploitation (EBIT) de 25 millions de francs (2013: 17 millions). Cette progression s’explique par l’augmentation du volume des prestations, par la nouvelle méthode de calcul des charges de prévoyance et par des effets uniques liés aux recettes du trafic. Le total des kilomètres parcourus par les véhicules de CarPostal s’est accru de 5,4%.

PostFinance: augmentation des correctifs de valeur

Sur le marché des services financiers grand public, PostFinance opère toujours dans un contexte difficile dû au bas niveau persistant des taux d’intérêt. Son résultat d’exploitation (EBIT) s’est élevé à 230 millions de francs, contre 299 millions en 2013. Bien que le patrimoine des clients ait augmenté, le résultat des opérations d’intérêts avant correctifs de valeur est resté pratiquement stable par rapport au premier semestre 2013. Les augmentations à la fois des correctifs de valeur forfaitaires de portefeuille, des charges d’exploitation et des charges de personnel se sont traduites par un recul du résultat. L’afflux de nouveaux capitaux durant le premier semestre a atteint 923 millions de francs, tandis que le patrimoine des clients s’est élevé à 115 milliards de francs en moyenne.

Mutation technologique

Pour le second semestre, la Poste mise sur une situation stable. Sa stratégie reste fondée sur la mutation technologique en cours et sur la dynamique qui en découle. La Poste entend en particulier renforcer sa position dans son cœur de métier en proposant des produits numériques, tout en cherchant à croître également dans de nouveaux domaines, grâce au lancement de services novateurs.

Chiffres clés du groupe

Unité 1er sem.
2014
1er sem.
2013[1]
Exercice
2013[1]
Produits d’exploitation millions CHF 4 185 4 261 8 575
Résultat d’exploitation (EBIT)[1],[2] millions CHF 472 556 911
en % des produits d’exploitation
(rendement EBIT)
% 11,3 13,0 10,6
Bénéfice consolidé[1] millions CHF 370 377 626
Total du bilan millions CHF 125 347 118 463 120 383
Fonds propres millions CHF 5 316 4 783 5 637
Flux de trésorerie des activités d’investissement millions CHF -542 -98 -309
Effectif du groupe Poste UP[3] 44 715 43 758 44 105

1  Valeurs 2013 corrigées des effets exceptionnels (normalisées).
2  Le résultat d’exploitation correspond au résultat avant résultat financier non opérationnel et impôts (EBIT).
3  UP = unité de personnel. Effectif moyen converti en postes à plein temps, sans apprentis.

Chiffres clés de PostFinance SA

Unité[1] 1er sem.
2014
1er sem.
2013
Exercice
2013
Nombre de clients milliers 2 908 2 934 2 888
Nombres de comptes clients[2] milliers 4 682 4 560 4 628
Afflux de nouveaux capitaux[3] millions CHF 923 2'470 4 256
Patrimoine des clients[3] millions CHF 114 999 110 056 113 580
Patrimoine des clients dans solutions de partenaires[3] millions CHF 6 708 5 570 6 042
Hypothèques[4] millions CHF 4 555 4 304 4 424
Prêts clients commerciaux utilisés millions CHF 7 342 6 731 7 271
Utilisateurs e-finance milliers 1 582 1 503 1 546
Effectif UP[5] 3 410 3 444 3 432
Transactions traitées Mio., kumuliert 486 471 965

1  Au jour de clôture (sauf indication contraire).
2  Nouveau calcul à partir du 1er janvier 2014.
3  A partir de 2014, moyenne mensuelle; valeurs périodes précédentes retraitées.
4  En coopération avec des banques partenaires.
5  UP = unité de personnel. Effectif moyen converti en postes à plein temps. Effectif de PostFinance, maison mère.

Principaux chiffres clés des segments (unités du groupe)

30 juin 2014 Produits expl.
(millions CHF)[1]
Résultat expl.
(millions CHF)[1],[2]
Marché de la communication 2 567 154
PostMail 1 441 197
Swiss Post Solutions 324 6
Réseau postal et vente 802 -49
Marché de la logistique PostLogistics 765 66
Marché des services financiers grand public PostFinance[3] 1 134 230
Marché du transport de voyageurs CarPostal[4] 418 25
Autres[5]   435 -3
30 juin 2013 Produits expl.
(millions CHF)[1]
Résultat expl.
(millions CHF)[1],[2],[6]
Marché de la communication 2 591 152
PostMail 1 487 194
Swiss Post Solutions 282 -1
Réseau postal et vente 822 -41
Marché de la logistique PostLogistics 777 68
Marché des services financiers grand public PostFinance[3] 1 199 299
Marché du transport de voyageurs CarPostal[4] 399 17
Autres[5] 449 20

1  Les produits et le résultat d’exploitation des segments sont présentés avant les frais de siège, les droits de licence et la compensation des coûts nets.
2  Le résultat d’exploitation correspond au résultat avant résultat financier non opérationnel et impôts (EBIT).
3  PostFinance SA observe également les Directives sur les dispositions régissant l’établissement des comptes (DEC), qui relèvent du droit bancaire. Les comptes établis selon les DEC et selon les normes IFRS présentent des différences.
4  Dans le domaine des transports publics régionaux, CarPostal Suisse SA est soumise à l’ordonnance du DETEC sur la comptabilité des entreprises concessionnaires (OCEC). Les comptes établis selon l’OCEC et selon les normes IFRS présentent des différences.
5  Comprend les unités de services (Immobilier et Technologies de l’information) et les unités de gestion (notamment Personnel, Finances et Communication).
6  Valeurs normalisées.

Téléchargements

Section Contenu riche