Communiqués de presse, Communiqués de presse Poste Immobilier Management et Services SA, Communiqués de presse Mobility Solutions SA

Un bon début d’exercice pour la Poste

La Poste Suisse boucle le premier trimestre 2015 sur un bénéfice consolidé de 225 millions de francs, contre 199 millions de francs en 2014. Cette progression de 26 millions de francs s’explique principalement par des reprises de dépréciations sur le portefeuille de placements. La situation en matière de taux d’intérêt reste par ailleurs tendue. Le résultat d’exploitation (EBIT) a atteint 292 millions de francs (2014: 253 millions de francs). Malgré un environnement de plus en plus exigeant, les quatre marchés de la Poste ont tous contribué à ces bons résultats trimestriels.

Durant les trois premiers mois de l’exercice 2015, la Poste a réalisé un bénéfice consolidé de 225 millions de francs, en hausse de 13,1% par rapport à la même période de l’exercice précédent (199 millions de francs). Cette progression s’explique surtout par l’augmentation des produits d’exploitation des services financiers. S’élevant à 292 millions de francs, le résultat d’exploitation s’est quant à lui accru de 39 millions, ou 15,4%, par rapport à 2014 (253 millions de francs). Les produits d’exploitation sont restés stables à 2,125 milliards de francs (2014: 2,138 milliards de francs). Les quatre marchés de la Poste ont tous contribué à ces résultats positifs.

Sur le marché de la communication, le résultat d’exploitation de la Poste a atteint 83 millions de francs (2014: 88 millions de francs). Ce fléchissement est imputable pour l’essentiel à la baisse des recettes de PostMail et de Réseau postal et vente, induite par la diminution des volumes. Les mesures d’optimisation des coûts n’ont pas suffi à entièrement compenser les effets de ce recul des produits d’exploitation. Par rapport au premier trimestre 2014, le nombre de lettres adressées a diminué de 1,1%, tandis que celui des envois non adressés a augmenté de 2,5%. Sur le marché de la logistique, PostLogistics a réalisé un résultat d’exploitation de 31 millions de francs, stable par rapport à 2014. Le volume des colis s’est accru de 2,2%. Stabilité également sur le marché du transport de voyageurs, où CarPostal a dégagé un résultat d’exploitation de 13 millions de francs, comme en 2014. A l’augmentation des recettes du trafic ainsi que des indemnités perçues équivalente des charges d’exploitation. Le nombre de kilomètres parcourus n’a pas varié.

PostFinance profite de reprises de dépréciations

Sur le marché des services financiers, PostFinance a réalisé au cours du premier trimestre 2015 un résultat d’exploitation de 172 millions de francs (2014: 127 millions de francs). Cette progression de 45 millions de francs résulte pour l’essentiel de reprises de dépréciations (dissolution de correctifs de valeur forfaitaires) sur le portefeuille de placements. Conformément aux prévisions, l’afflux de nouveaux capitaux a enregistré une valeur négative de moins 5,9 milliards de francs, ce qui s’explique par la situation en matière de taux d’intérêt, qui reste tendue. En mars 2015, le patrimoine des clients avait reculé à 111 milliards de francs. Durant les trois premiers mois de l’exercice, 15000 nouveaux clients ont accordé leur confiance à PostFinance.

Chiffres clés du groupe

Chiffres clés Unité 1er trimestre 2015 1er trimestre 2014 Exercice 2014
Produits d’exploitation Millions CHF 2125 2138 8457
Résultat d’exploitation (EBIT)[1] Millions CHF 292 253 803
en % des produits d’exploitation (rendement EBIT) % 13,7 11,8 9,5
Bénéfice consolidé[1] Millions CHF 225 199 638
Total du bilan Millions CHF 120644 123618 124671
Fonds propres Millions CHF 5209 5815 5010
Flux de trésorerie des activités d’investissement Millions CHF -338 -350 -369
Effectif du groupe Poste UP[2] 44071 44768 44681

1  Le résultat d’exploitation correspond au résultat avant résultat financier non opérationnel et impôts (EBIT).
2  UP = unité de personnel. Effectif moyen converti en postes à plein temps, sans apprentis.

Chiffres clés de PostFinance SA

Chiffres clés Unité[1] 1er trimestre 2015 1er trimestre 2014 Exercice 2014
Nombre de clients Milliers 2953 2899 2938
Nombres de comptes clients[2] Milliers 4795 4657 4752
Patrimoine des clients[3] Millions CHF 111485 115184 117186
Fonds, titres, assurances-vie[3] Millions CHF 7432 6431 7125
Hypothèques[4] Millions CHF 4817 4482 4713
Prêts clients commerciaux utilisés Millions CHF 8650 7349 8165
Utilisateurs e-finance Milliers 1645 1565 1624
Effectif UP[5] 3510 3405 3454
Transactions traitées Millions, cumulées 248 242 996

1  Au jour de clôture (à défaut d’indication contraire).
2  Nouveau calcul à partir du 1er janvier 2014.
3  Moyenne mensuelle à partir de 2014.
4  En coopération avec des banques partenaires.
5  UP = unité de personnel. Effectif moyen converti en postes à plein temps. Effectif maison mère PostFinance.

Principaux chiffres clés des segments (unités du groupe)

31 mars 2015 Unités du groupe Produits d’exploitation (millions CHF)[1] Résultat d’exploitation (millions CHF)[1],[2]
Marché de la communication Consolidé 1185 83
Marché de la communication PostMail 706 104
Marché de la communication Swiss Post Solutions 153 4
Marché de la communication Réseau postal et vente 413 -25
Marché de la logistique PostLogistics 379 31
Marché des services financiers PostFinance[3] 592 172
Marché du transport de voyageurs CarPostal[4] 211 13
Autres[5] - 223 -7
31 mars 2014 Unités du groupe Produits d’exploitation (millions CHF)[1] Résultat d’exploitation (millions CHF)[1],[2]
Marché de la communication Consolidé 1238 88
Marché de la communication PostMail 741 110
Marché de la communication Swiss Post Solutions 164 5
Marché de la communication Réseau postal et vente 426 -27
Marché de la logistique PostLogistics 385 31
Marché des services financiers PostFinance[3] 568 127
Marché du transport de voyageurs CarPostal[4] 209 13
Autres[5] - 210 -6

1  Les produits et le résultat d’exploitation des segments sont présentés avant les frais de siège, les droits de licence et la compensation des coûts nets.
2  Le résultat d’exploitation correspond au résultat avant résultat financier non opérationnel et impôts (EBIT).
3  PostFinance est soumise à l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) et donc aux Directives sur les dispositions régissant l’établissement des comptes (DEC). Les comptes établis selon les DEC et selon les normes IFRS présentent des différences.
4  Dans le domaine des transports publics régionaux, CarPostal est soumise à l’ordonnance du DETEC sur la comptabilité des entreprises concessionnaires (OCEC). Les comptes établis selon l’OCEC et selon les normes IFRS présentent des différences.
5  Comprend les unités de services (Immobilier et Technologies de l’information) et les unités de gestion (notamment Personnel, Finances et Communication).