Communiqués de presse

Même le Père Noël a besoin d’aide de temps à autre

Chaque année, des milliers d’enfants écrivent une petite lettre au Père Noël pour lui souhaiter joyeux Noël ou lui faire part de leur liste de cadeaux. Il y a beaucoup à faire! Pour soutenir le Père Noël durant cette rude période, une équipe de la Poste bien rodée et spécialement formée à cet effet intervient depuis de longues années. Elle se met d’accord avec le Père Noël, puis envoie pour lui une lettre de réponse comprenant un petit cadeau et une carte à chaque enfant. L’an dernier, plus de 20 000 lettres en provenance de Suisse et de l’étranger sont parvenues à la filiale de Noël du Père Noël.

Cette année encore, c’est avec grand plaisir que la Poste a accepté d’aider à répondre aux lettres d’enfants par le biais de ses collaborateurs: une équipe de cinq personnes triera ainsi par langue toutes les lettres envoyées au Père Noël, puis adressera les lettres de réponse, les dotera d’un petit cadeau et d’une histoire de Noël et les préparera pour l’envoi en retour en les glissant dans des enveloppes et en les affranchissant dans l’esprit de Noël. Un timbre de Noël particulier et le cachet de l’office de poste Berne-Bethlehem décoreront toutes les lettres de réponse. Cela fait déjà plus de 60 ans que la Poste aide le Père Noël à trier ces lettres de Noël et s’assure, autant que faire se peut, que chaque enfant lui ayant écrit reçoive une réponse.

Une opération à succès jouissant d’une longue tradition

En 2015, le Père Noël a reçu 20 546 lettres d’enfants lui souhaitant joyeux Noël ou lui faisant part de leur liste de cadeaux. La plupart des courriers provenaient de Suisse romande, suivis de lettres du Tessin et de Suisse alémanique. 340 réponses ont été envoyées à des enfants vivant à l’étranger. L’équipe de Noël fait tout ce qui est en son pouvoir pour répondre, si possible, à chacune des lettres. Malheureusement, elle n’y arrive pas toujours: parfois, l’adresse de l’expéditeur et les autres informations manquent dans la lettre et ne suffisent pas à trouver l’expéditeur. Malgré tout, l’équipe a pu répondre à 19 749 ou 96,1% des lettres au cours de la dernière opération. S’agissant du reste, c’est le cœur lourd que l’équipe du Père Noël a dû suspendre – bien évidemment avec l’accord de celui-ci – la recherche des expéditeurs.