Communiqués de presse

La Poste lance une version démo officielle pour le vote électronique

Pour la première fois, la Poste offre à tous les électeurs la possibilité, avec un système de démo officiel, de découvrir le vote électronique dans le cadre d'un appel aux urnes fictif. Le système est disponible dès à présent. Bâle-Ville est le troisième canton à avoir adopté la solution de vote électronique de la Poste fin janvier. Bâle Ville entend proposer le vote électronique à environ la moitié de ses électeurs dès 2018.

La Poste met à disposition un système de démonstration pour la population. Dans le cadre d'un appel aux urnes fictif, les personnes intéressées peuvent tester l'entier de la procédure de vote électronique. C’est très simple: l'utilisateur doit tout d’abord télécharger une carte d’électeur virtuelle numérique. Celle-ci remplace, dans la version de démonstration, la carte d’électeur papier qui aurait été distribuée par voie postale lors d’un véritable scrutin. Ensuite, le système de démonstration guide l’utilisateur en quelques étapes jusqu’au terme de la procédure de vote fictif. Le système sous-jacent correspond à l'identique à la solution de vote électronique.

Bâle opte pour la solution de la Poste

Bâle-Ville est le troisième canton qui veut adopter le système de vote électronique de la Poste. La solution de la Poste satisfait tous les prérequis contraignants et garantit le respect des normes de sécurité élevées de la Confédération. Près de la moitié des électeurs bâlois devraient pouvoir voter en ligne dès mars 2018. Afin que ceci soit possible, la solution de vote électronique de la Poste doit répondre à des critères plus sévères que les solutions actuelles qui ont été approuvées pour 30% des électeurs. La solution de la Poste peut être étendue de façon fluide de sorte que, d’ici 2019, elle puisse être introduite pour l'ensemble des électeurs bâlois. Cela nécessitera une extension de la certification ainsi que l’implémentation de la vérifiabilité universelle. Grâce à cette fonction, les autorités cantonales peuvent contrôler pour chaque scrutin si l’urne a été manipulée et si toutes les voix enregistrées ont été correctement enregistrées – ceci bien évidemment sans ouvrir l’urne électronique et sans pouvoir remonter aux électeurs.

Lancement réussi

Plus de 5000 Suisses de l’étranger sont enregistrés dans le canton de Fribourg et ont pu participer aux scrutins des 27 novembre 2016 et 12 février 2017. Pour les votations du 12 février dernier le canton de Neuchâtel aussi a utilisé le système de la Poste pour la première fois pour ses 32 000 électeurs enregistrés. Les deux cantons utiliseront le système pour toutes les votations fédérales en 2017. 

Transparence et sécurité avant tout

La Poste est convaincue que seules des solutions de vote électronique transparentes pourront s'établir à long terme. C’est pourquoi elle a publié de la documentation sur son processus de vote électronique et sur les mesures de sécurité informatique. Elle garantit ainsi que des experts puissent évaluer la qualité du système. La Poste collabore en outre avec les hautes écoles qui examinent le système d’un point de vue neutre et scientifique.

Informations complémentaires:
Système démo et informations générales / conseils
La solution de vote électronique de la Poste

Renseignements:
Service de presse Poste, Oliver Flüeler, 058 341 21 95, presse@poste.ch