Communiqués de presse

À la santé des timbres

Depuis environ 125 ans, les Suisses boivent plus de bière que de vin. La Suisse compte d’ailleurs plus de 900 brasseries actives à l’heure actuelle. Il n’en fallait pas moins à la Poste pour décider de consacrer un timbre-poste à cette boisson populaire et à l’art de la brasserie. La troisième émission de timbres-poste de l’année met également à l’honneur les costumes traditionnels suisses, la cathédrale de Bâle et les animaux exotiques. Les nouveaux timbres seront disponibles à compter du 5 septembre.

L’art du brassage de la bière a été inventé il y a près de 10 000 ans. La première grande brasserie de Suisse a été ouverte en 1683 par le Bernois Beat von Fischer, qui était aussi le fondateur de la poste bernoise. Aujourd’hui encore, l’art du brassage de la bière fait partie intégrante de notre culture et de notre société. Avec ses 900 brasseries, la Suisse figure parmi les pays comptant le plus grand nombre de brasseries au monde. Sans oublier les nombreux Suisses qui aiment brasser leur propre bière chez eux pendant leur temps libre. Les nouveaux timbres spéciaux de la Poste rendent hommage à l’art du brassage en tant que bien culturel – sans toutefois prôner la consommation excessive d’alcool. Les sujets des deux timbres-poste à 1 franc représentent deux bières, une blonde et une brune, entourées des ingrédients nécessaires à leur préparation.

Costumes de toutes les régions

L’émission de timbres-poste actuelle met en avant un autre précieux patrimoine culturel helvétique: les costumes traditionnels suisses. Après plus de 250 ans d’existence, on en compte aujourd’hui quelque 700 variantes différentes à travers le pays. Quatre d’entre eux sont désormais disponibles sous forme de timbres-poste dans un bloc spécial. Et à chaque région linguistique son costume: aus dem Lötschental, de Fribourg, della Valle Verzasca et da l’Engiadina.

«Animaux du monde»

Les quatre timbres spéciaux «Animaux du monde» ont été conçus par un créateur d’affiches maintes fois récompensé et jouissant d’une renommée internationale: Claude Kuhn, connu pour son style minimaliste caractérisé par des surfaces colorées aux délimitations nettes. Les timbres spéciaux illustrent, dans un langage visuel surprenant, des animaux exotiques du monde entier. Leur point commun à tous les quatre: l’ellipse. Elle symbolise, pour le suricate, un terrier et des nuages, pour le flamant rose une flaque d’eau, pour la girafe la couronne d’un arbre et, pour le zèbre, la steppe et son crottin. Selon l’artiste, ce dernier est doré car il s’agit, à l’instar de la fameuse oie des frères Grimm, d’un «Zèbre d’or».

Vous trouverez de plus amples informations sur les autres thèmes de l’émission actuelle et des détails sur les nouveaux timbres-poste dans le dernier numéro du magazine philatélique «La Loupe». Les timbres-poste peuvent être obtenus dans toutes les filiales ainsi que dans la boutique en ligne de la Poste à partir du 5 septembre.

 

Les sujets de l’émission de timbres 3/2019 – disponibles à la vente et valables dès le 5 septembre 2019

  • Animaux du monde: «Girafe» à CHF 0.85, «Zèbre» à CHF 0.85, «Suricate» à CHF 1.00, «Flamant rose» à CHF 1.00
  • Art de la brasserie: «Bière blonde» à CHF 1.00, «Bière brune» à CHF 1.00
  • Lettrage et calligraphie: timbre à CHF 1.00
  • 1000 ans cathédrale de Bâle: timbre à CHF 1.00
  • Carl Spitteler 100 ans Prix Nobel de Littérature 1919-2019: timbre à CHF 1.00
  • Costumes traditionnels suisses: «Lötschental» à CHF 1.00, «Fribourg» à CHF 1.00, «Val Verzasca» à CHF 1.00, «Engadine» à CHF 1.00 (disponibles exclusivement aux comptoirs des timbres et en ligne)

 

Images:

Renseignements:

Denise Birchler, porte-parole, 058 341 10 55, presse@poste.ch