Communiqués de presse

La Poste achète la société bâloise Distriba AG et entend optimiser ses processus d’envois publicitaires

Avec l’acquisition de Distriba AG à Bâle, la Poste souhaite mieux se positionner dans le secteur de l’envoi publicitaire non adressé et exploiter les synergies. En outre, la distribution des envois publicitaires doit être optimisée et les processus adaptés.

La distribution des envois publicitaires non adressés à travers la Suisse est l’activité principale de Direct Mail Company AG (DMC), une société du groupe de la Poste. Afin de pouvoir mieux se positionner sur le marché publicitaire en déclin depuis des années et exploiter les synergies, la Poste a acquis la société bâloise Distriba AG et l’a intégrée à DMC à la fin du mois de juin.

Les collaborateurs de Distriba AG garderont leur emploi

Dans le cadre du plan de relève, les anciens propriétaires de Distriba AG avaient contacté la Poste et proposé la société à la vente. Dans un premier temps, DMC a engagé les six employés permanents de l’ancienne société Distriba AG et environ 150 porteuses et porteurs dans les conditions d’engagement en vigueur jusqu’alors. Dans un deuxième temps, les tournées de distribution doivent être adaptées, les processus optimisés et les synergies exploitées. Parallèlement, les conditions d’engagement sont alignées avec celles de DMC. Ces modifications doivent être réglementées par un nouveau contrat de travail. Cela fait partie d’une procédure de consultation qui se déroulera du 5 au 23 août 2019. Les suggestions alors faites par les collaborateurs sont examinées avec soin. À l’issue de cet examen, la Poste prendra une décision définitive sur la mise en œuvre des mesures planifiées et en informera les collaborateurs. Il est déjà certain que tous les employés de l’ancienne Distriba AG pourront être engagés chez DMC.

Adaptation de la distribution

En raison de la situation sur le marché publicitaire traditionnel, la demande d’une deuxième «fenêtre de livraison» par semaine diminue, tandis que la pression exercée par les coûts se poursuit. DMC a donc analysé ses processus de distribution et prévoit de les adapter. À partir du 1er janvier 2020, les distributions seront effectuées une fois par semaine pendant deux jours consécutifs. Aujourd’hui, il existe deux «fenêtres de livraison» pour les envois publicitaires non adressés: lundi/mardi et mercredi/jeudi.

La Poste vise une «convention collective de travail pour les imprimés»

DMC emploie quelque 4500 collaborateurs dans toute la Suisse, dont environ 4430 travaillent à temps partiel dans la distribution. Si les deux «fenêtres de livraison» actuelles étaient réduites à une, cela affecterait environ 3370 collaborateurs. Les contrats de travail devraient être adaptés, c’est pourquoi cela fait également partie de la procédure de consultation actuelle. Toutefois, en raison de contrats clients à long terme, une éventuelle réduction des «fenêtres de livraison» n’affecte pas actuellement les anciens collaborateurs de Distriba AG.

Une «fenêtre de livraison» supplémentaire par semaine affecterait cependant les collaborateurs DMC du site de Niederbipp (BE), où les envois sont préparés pour la distribution. La production devrait passer à un travail en une seule équipe et environ 25 employés de la production et de l’administration perdraient leur emploi. Un plan social doit aider à amortir les conséquences des modifications prévues. Cette année, DMC entamera également le dialogue avec les syndicats syndicom et transfair en vue d’une «convention collective de travail (CCT) pour les imprimés».

Renseignements:

Service de presse Poste, Oliver Flüeler, 058 341 21 95, presse@poste.ch