Communiqués de presse

La Poste réalise un bon début d’exercice 2021

Bénéfice consolidé en légère progression, résultat d’exploitation quelque peu à la baisse, chiffre d’affaires stable: tels sont les résultats du premier trimestre 2021 de la Poste par rapport à l’exercice précédent. La Poste réussit ainsi son entrée dans la nouvelle période stratégique, avec notamment une nouvelle structure du groupe. L’exercice a également bien débuté au niveau de l’exploitation quotidienne. Grâce à la nouvelle organisation, le traitement du volume toujours aussi élevé des colis a pu être assuré de manière fiable.

Section Contenu riche

La Poste a clos le premier trimestre 2021 sur un bénéfice consolidé de 91 millions de francs, en progression de 7 millions par rapport à la même période de l’exercice précédent. Le résultat d’exploitation (EBIT) a atteint 89 millions de francs, reculant ainsi de 26 millions par rapport au premier trimestre 2020. Quant au chiffre d’affaires (produits d’exploitation) de 1829 millions de francs – en hausse de 84 millions ou 4,8% –, il est resté relativement stable par rapport aux trois premiers mois de l’exercice précédent. «Sur le plan opérationnel, la Poste a réalisé un bon début d’exercice et a bien entamé sa nouvelle période stratégique», souligne Alex Glanzmann, responsable Finances de la Poste.

Fédérer les ressources pour renforcer le cœur de métier

Le volume des lettres adressées accuse un recul de 5,1%, tandis que celui des colis continue d’augmenter. Les collaboratrices et collaborateurs de la Poste ont traité 34,2% de colis de plus qu’au premier trimestre 2020. La Poste a donc dû prendre des mesures pour faire face à cette augmentation: depuis le début de l’année, le traitement des lettres et des colis est regroupé dans la même unité. Les ressources logistiques ont été fédérées afin d’assurer le traitement optimal des colis et de renforcer ainsi le cœur de métier de l’entreprise. La transition s’est déroulée sans accroc. «La nouvelle organisation offre davantage de flexibilité et nous a permis de traiter le volume élevé des colis de manière fiable», relève Alex Glanzmann. Cela se reflète également dans le résultat de l’unité Services logistiques qui, corrigé de l’effet d’une prestation d’assurance encaissée durant l’exercice précédent, s’affiche à la hausse en raison du volume accru des colis. L’évolution est positive aussi pour les unités RéseauPostal, Services de mobilité (avec CarPostal) et Swiss Post Solutions, tandis que le résultat de l’unité Services de communication (numérique) a reculé, comme on s’y attendait.

Chez PostFinance, les fonds des clients ont augmenté par rapport à la même période de l’exercice précédent, malgré la perception des commissions sur avoirs. Cependant, ces mesures ont parfois entraîné des transferts vers des fonds de placement ou des placements en titres (patrimoine des clients insensible aux taux d’intérêt). Au premier trimestre 2021, le patrimoine des clients a globalement diminué de 1,8 milliard de francs par rapport à l’exercice précédent. Les produits réalisés sur les marchés des taux d’intérêt et des capitaux se sont aussi inscrits à la baisse. Enfin, les effets de la pandémie de COVID-19 n’ont pas épargné PostFinance. Comme les personnes n’ont toujours pas recommencé à voyager, les gains de change générés par les retraits en monnaie étrangère aux distributeurs automatiques de billets en Suisse et à l’étranger, ainsi que par l’utilisation de cartes de crédit ont diminué par rapport au premier trimestre de l’exercice précédent.

Nouvelle stratégie garante d’un service public fort

Depuis le début de l’année, la Poste est dotée d’une nouvelle structure du groupe (voir encadré) et applique sa nouvelle stratégie «Poste de demain». Il est encore trop tôt pour mesurer l’impact de ces deux nouveaux éléments sur les produits d’exploitation et sur le résultat de l’exercice. Ce que l’on observe en revanche depuis longtemps, c’est l’évolution négative des traditionnels facteurs générateurs de valeur de la Poste que sont les lettres, les opérations au guichet et les taux d’intérêt. Alex Glanzmann l’affirme sans détour: «Les défis du futur ne peuvent pas être relevés avec les recettes du passé.» Avec sa stratégie «Poste de demain», la Poste s’engage donc sur une nouvelle voie, qui lui permettra de fournir des services postaux modernes dans toute la Suisse et de garantir un service public fort à l’avenir également. Cette stratégie repose sur quatre piliers: investissements, croissance, gains d’efficience et mesures tarifaires. «Ainsi, la Poste restera indépendante et continuera de faciliter la vie des personnes au quotidien, tout en contribuant à la prospérité des entreprises du pays», affirme avec conviction Alex Glanzmann.

 

La nouvelle organisation de la Poste

La Poste a adapté la structure du groupe à sa nouvelle stratégie avec effet au 1er janvier 2021. Les unités PostMail et PostLogistics ont été regroupées. Les compétences logistiques sont désormais réunies au sein de l’unité Services logistiques, alors que les compétences numériques ont été rassemblées au sein de l’unité Services de communication. Pour ce qui est des unités RéseauPostal, PostFinance, Swiss Post Solutions et CarPostal, leur organisation n’a pratiquement pas changé.

 

Chiffres clés du groupe

Unité Exercice 2020 1er trimestre 2020 1er trimestre 2021
Produits d’exploitation millions de CHF 7’054 1’745 [1] 1’829
Résultat d’exploitation (EBIT) [2] millions de CHF 272 115 89
Bénéfice consolidé millions de CHF 178 84 91
Total du bilan millions de CHF 124’274 133’609 131’942
Fonds propres millions de CHF 6’906 6’643 7’015
Investissements millions de CHF 401 63 [1] 119
Effectif du groupe PE [3] 39’089 39’622 39’623

 

1 Valeur ajustée.
2 Le résultat d’exploitation correspond au résultat avant résultat financier non opérationnel et impôts (EBIT).
3 UP = unité de personnel; effectif moyen converti en postes à plein temps (hors apprentis).

Chiffres clés de PostFinance SA

Unité Exercice 2020 1er trimestre 2020 1er trimestre 2021
Nombre de clients milliers 2’685 2’720 2’672
Patrimoine des clients millions de CHF 123'679 116’221 121'916
Patrimoine des clients
insensible aux taux d’intérêt
millions de CHF 14'490 11’600 15'565
Hypothèques [1] millions de CHF 6'039 6’001 6'067
Évolution du patrimoine des clients millions de CHF 4'019 -3’439 -1'762
Effectif UP [2] 3'260 3’226 3'246

 

1 En coopération avec des banques partenaires.
2 UP = unité de personnel; effectif moyen converti en postes à plein temps; effectif maison mère PostFinance.

Principaux chiffres clés des segments

1er trimestre 2021 Produits d’exploitation
(millions de CHF)
Résultat d’exploitation
(millions de CHF) [1]
Services logistiques 1’069 120
RéseauPostal 156 –21
Services de communication 8 –16
Services de mobilité 263 0
Swiss Post Solutions 147 11
PostFinance 366 29

 

1er trimestre 2020 [2] Produits d’exploitation
(millions de CHF)
Résultat d’exploitation
(millions de CHF) [1]
Services logistiques 978 132 [3]
RéseauPostal 163 –27
Services de communication 7 –9
Services de mobilité 245 –8
Swiss Post Solutions 147 10
PostFinance 389 46

 

1  Le résultat d’exploitation correspond au résultat avant résultat financier non opérationnel et impôts (EBIT).
2 Valeurs ajustées. En raison de la nouvelle segmentation découlant de la stratégie «Poste de demain», certains produits et résultats d’exploitation ont été réattribués.
3 Le résultat d’exploitation plus élevé de 2020 s’explique aussi par l’encaissement d’une prestation d’assurance à hauteur d’environ 17 millions de francs et par la dissolution des provisions s’y rapportant.

 

Renseignements: Erich Goetschi, Service de presse Poste, 058 341 37 42, presse@poste.ch