Communiqués de presse

Résultat stable de la Poste dans un environnement de plus en plus exigeant

Après un premier semestre très réjouissant, le résultat de la Poste a, conformément aux attentes, évolué de manière plus modérée jusqu’à la fin du troisième trimestre. Fin septembre, le résultat du groupe (EBIT) s’est établi à 345 millions de francs, un chiffre supérieur de 2 millions à celui de 2021. Le résultat trimestriel reflète le recul des volumes de lettres et de colis par rapport aux valeurs de 2021 ainsi que les répercussions de l’ajustement du taux directeur pour PostFinance. Le bénéfice consolidé s’est inscrit à 288 millions de francs, ce qui représente une baisse de 82 millions par rapport à l’exercice précédent. Cette évolution est due principalement à des effets fiscaux. La Poste a compensé le recul des recettes sur le marché clé de la logistique par des produits provenant d’autres sociétés du groupe et filiales.

Section Contenu riche

Au cours des neuf premiers mois de l’exercice 2022, l’évolution du résultat de la Poste a été marquée par un contexte économique et géopolitique difficile. Cela s’est notamment manifesté par un renchérissement très élevé et, en conséquence, par deux hausses du taux directeur de la part de la Banque nationale suisse (BNS). De nombreuses incertitudes, telles que des interruptions dans les chaînes d’approvisionnement à l’échelle mondiale, ont également pesé sur le résultat. Fin septembre, le résultat d’exploitation (EBIT) s’est établi à 345 millions de francs, un chiffre supérieur de 2 millions à celui de l’exercice précédent. Le bénéfice consolidé s’est inscrit à 288 millions de francs, ce qui représente une baisse de 82 millions par rapport à 2021. Cependant, ce recul est dû principalement à des effets fiscaux. Au cours des neuf premiers mois de 2022, les produits d’exploitation (chiffre d’affaires) ont atteint 5074 millions de francs, soit une augmentation de 61 millions par rapport aux valeurs de l’exercice précédent.

Les prix élevés des carburants ainsi que le recul des volumes de lettres et de colis se font ressentir

Une fois de plus, l’unité Services logistiques a apporté la contribution la plus importante au résultat du groupe Poste. Fin septembre, le résultat d’exploitation (EBIT) a atteint 278 millions de francs, accusant un recul de 50 millions par rapport à la même période de l’exercice précédent. Alex Glanzmann, responsable Finances et membre de la Direction du groupe Poste, précise: «Comme on s’y attendait, les défis ont considérablement augmenté au second semestre, ce qui tranche avec l’excellent résultat du premier semestre. La pression sur les marges et sur les prix dans le secteur logistique s’est encore accentuée en raison de la hausse importante des prix de l’énergie, des carburants et des matières premières. Et les effets se font fortement ressentir.» La Poste assume ainsi les coûts supplémentaires liés aux carburants et à l’énergie pour l’année 2022. Comme déjà annoncé, ce n’est qu’à partir de 2023 qu’elle répercutera sur la clientèle commerciale une partie de ces coûts pour les colis. Toutefois, elle continuera de prendre en charge plus de la moitié des coûts supplémentaires.

La diminution des volumes de lettres et de colis a également eu un impact sur le résultat. Jusqu’à fin septembre, le personnel de la Poste a trié et distribué 1279 millions de lettres, ce qui représente une baisse de 3%. L’adaptation des prix des lettres en début d’année 2022 n’a permis de compenser que partiellement ce recul. Les volumes de colis ont également marqué le pas par rapport à l’exercice précédent, fléchissant de 3,6% pour s’établir à 140 millions à la fin de septembre. Outre le climat de consommation globalement tendu, ce déclin s’explique par la levée des mesures de lutte contre la pandémie. En effet, les personnes se sont de nouveau rendues davantage dans les magasins pour faire leurs achats. En octobre 2022, les volumes de colis étaient toutefois supérieurs de 30% par rapport aux chiffres d’octobre 2019, c’est-à-dire avant la pandémie de coronavirus. C’est pourquoi la Poste s’attend à des volumes de colis plus élevés sur le long terme et continue d’investir dans son infrastructure. En 2023, elle ouvrira par exemple un nouveau centre colis régional à Pratteln (BL).

Les hausses du taux directeur influencent le résultat de PostFinance

PostFinance a également fourni une contribution essentielle au résultat trimestriel. À la fin du mois de septembre 2022, le résultat d’exploitation (EBIT) a atteint 218 millions de francs, soit une hausse de 46 millions par rapport à la même période de l’exercice précédent. «Le résultat de PostFinance est influencé par l’évolution des taux directeurs», explique Alex Glanzmann, responsable Finances de la Poste. Les deux ajustements effectués par la BNS au 17 juin et au 23 septembre 2022, qui ont porté le taux à +0,5%, se sont traduits par des produits nettement inférieurs liés au marché monétaire interbancaire et aux commissions sur avoirs. En revanche, la rémunération des avoirs auprès de la BNS a eu un impact positif, même si ces avoirs n’ont pas permis de compenser le recul des produits découlant des taux négatifs. PostFinance se réjouit du retour à un environnement de taux positifs, également dans l’intérêt de sa clientèle. Ces derniers mois, les taux d’intérêt à long terme sur le marché des capitaux ont aussi considérablement augmenté, raison pour laquelle PostFinance s’attend à des produits plus élevés à moyen terme. Et Alex Glanzmann d’ajouter: «Il s’agit d’une évolution positive pour le modèle commercial de PostFinance. Mais la reprise sera progressive et ne déploiera donc ses effets que de manière différée.» La hausse des produits des opérations de commissions et de prestations de services a également contribué au succès de PostFinance. Cela s’explique par l’introduction en 2021 de frais de package bancaire auprès de la clientèle privée, par le développement des offres de placement et par l’augmentation des chiffres d’affaires réalisés avec les cartes de crédit.

«Les bases stratégiques sont justes»

«L’environnement demeure incertain et il est très difficile de prévoir quelles seront les répercussions concrètes pour la Poste», déclare Alex Glanzmann, responsable Finances de la Poste. «Il est donc d’autant plus important de mettre en œuvre notre stratégie de manière cohérente car les bases qui ont été posées sont justes. Dans ce contexte, les acquisitions de filiales nous permettent de générer de nouveaux produits. En outre, en 2022, nous avons ouvert deux nouveaux centres colis régionaux à Buchs (AG) et à Rümlang, nous avons entamé une collaboration avec quatre partenaires de renom pour nos filiales et nous nous sommes fixé des objectifs climatiques et énergétiques encore plus ambitieux. Nous sommes sur la bonne voie avec notre stratégie», conclut Alex Glanzmann.

Par le biais d’investissements ciblés, la Poste s’adapte en permanence aux besoins de la clientèle, notamment en mettant à disposition de nouvelles offres numériques. Par ailleurs, l’unité Services de communication est toujours en phase de développement. De ce fait, le résultat d’exploitation pour les neuf premiers mois de l’exercice 2022 est, conformément aux attentes, négatif. Il a toutefois progressé de 3 millions de francs pour s’établir à –54 millions, dans le respect des plans d’investissement définis. Grâce à une planification encore plus efficace, l’unité RéseauPostal est aussi parvenue à améliorer son résultat d’exploitation de 6 millions de francs, qui s’établit ainsi à –59 millions. Et cela même si, année après année, les personnes effectuent de moins en moins d’opérations au guichet. À titre d’exemple, le nombre de paiements réalisés dans les filiales de la Poste a reculé de 13% par rapport à 2021. Chez CarPostal, la demande a poursuivi sa reprise également au troisième trimestre. Jusqu’à fin septembre, les cars postaux ont transporté 117 millions de voyageurs, soit une augmentation de 14,5% par rapport à la même période de l’exercice précédent.

Chiffres clés du groupe

Unité Exercice 2021 30.09.2021 30.09.2022
Produits d’exploitation millions de CHF 6877 5013 [1] 5074
Résultat d’exploitation
(EBIT) [2]
millions de CHF 515 [4] 343 [1],[4] 345
Bénéfice consolidé millions de CHF 457 [4] 370 [4] 288
Total du bilan millions de CHF 128 397 131 880 [5] 121 790
Fonds propres millions de CHF 8832 8526 [5] 9772
Investissements millions de CHF 670 484 301
Effectif du groupe PE [3] 33 207 33 043 [1] 33 897

1 Valeur ajustée à des fins de comparabilité à la suite de la classification de Swiss Post Solutions en tant qu’activité abandonnée. L’unité Swiss Post Solutions a été vendue le 30 mars 2022.

2  Le résultat d’exploitation correspond au résultat avant résultat financier non opérationnel et impôts (EBIT). 

3 UP = unité de personnel; effectif moyen converti en postes à plein temps (hors apprentis

4 Valeur normalisée 

5  Valeurs ajustées 

Chiffres clés de PostFinance SA

Unité Exercice 2021 30.09.2021 30.09.2022
Nombre de clients Milliers 2576 2602 2472
Patrimoine des clients millions de CHF 110 714 [3] 110 936 101 416
Patrimoine des clients
insensible aux taux d’intérêt
millions de CHF 18 219 17 326 15 068
Hypothèques [1] millions de CHF 6262 6192 6252
Évolution du patrimoine
des clients
millions de CHF –12 965 [3] –12 742 –9298
Effectif UP [2] 3237 3234 3242

1 En coopération avec des banques partenaires

2 UP = unité de personnel; effectif moyen converti en postes à plein temps; effectif maison mère PostFinance.

3 Valeurs ajustées (arrondi)

 

Principaux chiffres clés des segments

30.09.2021 [1] Produits d’exploitation
(millions de CHF)
Résultat d’exploitation
(millions de CHF) [2],[3]
Services logistiques 3038 328
RéseauPostal 445 –65
Services de communication 25 –57
Services de mobilité 815 21
PostFinance 1172 172

 

30.09.2022 [1] Produits d’exploitation
(millions de CHF)
Résultat d’exploitation
(millions de CHF) [2]
Services logistiques 3070 278
RéseauPostal 420 –59
Services de communication 44 –54
Services de mobilité 803 29
PostFinance 1191 218

1  Le segment Swiss Post Solutions ne figure plus dans les comptes par segment à la suite de la classification de Swiss Post Solutions en tant qu’activité abandonnée. L’unité Swiss Post Solutions a été vendue le 30 mars 2022.

2  Le résultat d’exploitation correspond au résultat avant résultat financier non opérationnel et impôts (EBIT).

3 Valeur normalisée 

Renseignements

Service de presse Poste, Stefan Dauner, 058 341 19 22, presse@poste.ch