Collection d’œuvres
d’art de la Poste

Anchor Navigation

Depuis 1924, la Poste encourage l’art contemporain et développe sa collection d’œuvres d’art, qui compte aujourd’hui environ 400 pièces. Mais l’engagement de la Poste en faveur de l’art va bien au-delà de l’acquisition d’œuvres.

La Poste assume un rôle de pionnier dans le domaine des collections d’œuvres d’art d’entreprises et de la promotion de l’art et de la culture. Les trois piliers définis en 2020 sont la collection d’œuvres d’art, l’art dans l’architecture et l’engagement de la Poste en faveur de l’art en périphérie.

Section Contenu riche

Collection d’œuvres d’art

Le service spécialisé des Beaux-Arts, la Commission des Beaux-Arts ainsi que des conseillers spécialisés externes sont chargés de réaliser des achats ciblés d’œuvres d’art contemporaines. L’un des critères observés pour l’acquisition est le rapport avec la Suisse et avec des thèmes de société.

L’objectif de la collection est d’aborder et de présenter, dans le cadre d’expositions aux quatre coins du pays, des thèmes actuels en lien avec le quotidien de la Poste et de la population suisse. La Poste assume ainsi sa responsabilité sociale et apporte une contribution durable à la promotion de la scène artistique suisse, notamment par l’achat d’œuvres d’art.

La collection d’œuvres d’art de la Poste est une tradition de longue date. Le début de l’engagement de la Confédération remonte à l’arrêté fédéral de 1887 concernant l’avancement et l’encouragement des arts en Suisse ainsi qu’à l’ordonnance du 29 septembre 1924 sur la protection des beaux-arts par la Confédération. La collection compte aujourd’hui près de 400 œuvres.

Section Contenu riche

L’art dans l’architecture

Après la Seconde Guerre mondiale, la Confédération a édicté une ordonnance selon laquelle un pour cent du coût de chaque construction de bâtiments publics devait être investi dans des projets d’art dans l’architecture. C’est ainsi que des œuvres d’art ont vu le jour sur et dans des bâtiments postaux dans toute la Suisse. Jusqu’en 2019, environ 180 projets ont été réalisés, dont 130 subsistent encore aujourd’hui et enrichissent l’espace public en lui conférant une note artistique passionnante.

Ce portefeuille d’œuvres raconte l’histoire de la Suisse sur le plan artistique. La Poste poursuit cette démarche en réalisant de tels projets dans les environnements qui s’y prêtent. Cet engagement de longue date doit être poursuivi, mais en créant également des espaces propices à de nouvelles utilisations et en contribuant à valoriser les lieux de vie de notre population.

Installation «In the sandalwood forest there are no ordinary trees», 2015, par Mai-Thu Perret sur le bâtiment postal de Montbrillant à Genève. Photo: Ralph Feiner

Section Contenu riche

L’art en périphérie

Le partenariat de la Poste avec des manifestations promouvant l’art en périphérie vient compléter idéalement son engagement de longue date. En même temps, un nouveau jalon est ainsi posé dans le domaine des collections d’œuvres d’entreprises et de la promotion de l’art en Suisse. La Poste est un partenaire fiable, qui apporte son soutien en mettant à disposition ses propres prestations.

La notion d’art en périphérie se réfère à des manifestations artistiques sans but lucratif organisées de manière temporaire en dehors des centres urbains. Des artistes sont invités à s’imprégner d’un lieu pour donner naissance à des œuvres qui s’intègrent dans ce cadre spécifique. Les œuvres offrent une valeur ajoutée à des lieux reculés, les citadins étant incités à venir découvrir ces paysages et la population locale percevant son environnement sous un jour nouveau. Les expositions sont gratuites et peuvent être visitées pratiquement à toute heure, lors d’une excursion en famille, d’une sortie avec le chien, ou encore à vélo.

Art Safiental, «Transparent Earth» de Lita Albuquerque


Le service spécialisé des Beaux-Arts aborde activement les artistes. Les envois spontanés de portfolios ne sont pas traités ni retournés. Nous vous remercions de votre compréhension.