Hameçonnage et autres tentatives d’escroquerie sur Internet
Conseils et aide en cas de soupçons

Ce que vous pouvez faire en cas d’e-mails/d’appels téléphoniques suspects

Si vous deviez avoir des soupçons lors de la réception d’un message (ou téléphone) suspect expédié au nom de la Poste, vous pouvez vous renseigner auprès de notre service à la clientèle.

Soyez attentifs:

  • Par principe, la Poste ne demande jamais à sa clientèle de lui fournir par e-mail ou par téléphone des éléments de sécurité personnels comme des mots de passe ou des numéros de cartes de crédit.
  • Les vrais e-mails «Poste CH SA - Info sur le statut de l’envoi» sont envoyés via nos serveurs de messagerie (et non via Bluewin), ont pour expéditeur «notifications@post.ch», sont munis de signatures DKMI et ne contiennent pas de fichier XLS en pièce jointe.
  • Méfiez-vous des e-mails que vous recevez de façon spontanée. 
  • Saisissez si possible à la main les adresses Internet menant à un espace de login dans le champ d’adresse de votre navigateur Internet.
  • Comparez le nom de l’expéditeur avec l’adresse e-mail et l’e-mail effectivement enregistré. Vous pouvez le faire en passant la souris sur l’adresse e-mail ou, pour les tablettes et les smartphones, en effleurant le lien du doigt/avec un stylet. Supprimez immédiatement les e-mails identifiés comme une tentative d’hameçonnage.
  • Dans la mesure du possible, réalisez vos achats sur Internet uniquement via des prestataires de services de paiement en ligne à la fois renommés et protégés, et ne transmettez vos données de carte de crédit que si vous faites parfaitement confiance au commerçant concerné. 
  • Utilisez autant que possible des mots de passe sécurisés mêlant des majuscules et des minuscules, des chiffres et des caractères spéciaux.

Vous avez déjà indiqué vos données?

Si vous avez déjà indiqué vos données sur une page d’hameçonnage, vous devez immédiatement changer les codes d’accès et de messagerie utilisés pour vos prestations postales et figurant dans le portail client «Ma Poste».

S’il s’agit de données de login permettant d’accéder à d’autres portails, tels que des réseaux sociaux, des plateformes d’enchères ou des systèmes de paiement, ou bien à vos données de carte de crédit, vous devez les modifier directement auprès du prestataire concerné.

Signaler des e-mails d’hameçonnage

Votre aide est aussi requise pour lutter contre les tentatives d’escroquerie sur Internet. En signalant les tentatives d’hameçonnage au Centre national pour la cybersécurité (NCSC) de la Confédération, vous contribuez à la protection des autres internautes. Votre déclaration peut permettre de retirer plus rapidement du réseau la supposée page d’hameçonnage et ainsi d’amoindrir les chances de réussite de l’hameçonneur. Le NCSC exploite à cette fin un site web spécifique sur lequel les liens de pages ou d’e-mails d’hameçonnage peuvent être signalés sans commentaire.

Documents

Sur le même thème

Section Contenu riche