Timbres

Pro Juventute – 30 ans des droits de l’enfant

Conçue comme un instrument international des droits de l’homme, la Convention de l’ONU relative aux droits de l’enfant est entrée en vigueur en 1989. Pour la première fois de l’histoire, on reconnaissait les enfants comme des sujets autonomes.

La Suisse s’est elle aussi engagée à veiller à l’application des droits de l’enfant. Celle-ci a lieu à l’intérieur du triangle formé par l’État, les parents et les enfants. Des droits spécifiques ont par exemple été intégrés à la loi sur la protection de l’enfant et de l’adulte de notre pays. Compte tenu de la vulnérabilité particulière des enfants et sachant que seuls, ceux-ci ne sont pas en mesure de faire respecter leurs droits, la Convention de l’ONU relative aux droits de l’enfant comporte, outre les droits de l’homme généraux, des exigences spéciales: les enfants ont besoin d’une protection particulière, d’une assistance particulière et d’adultes qui veillent à ce qu’ils puissent participer à toutes les affaires et décisions qui les concernent. Les enfants doivent être écoutés et leur opinion prise en considération dans les décisions. Ces exigences sont significatives, car elles requièrent que les parents assument leur devoir d’éducation et soutiennent les enfants dans l’exercice de leurs droits. «Donner la parole aux enfants» est aussi le dénominateur commun des deux timbres spéciaux Pro Juventute créés par Theresia Nuber.

Entretien avec la créatrice Theresia Nuber

Madame Nuber, ce n’est pas la première fois que vous créez un timbre-poste. Mais avez-vous dû toutefois surmonter certains défis dans la conception?

Les défis restent essentiellement les mêmes: le motif doit être présenté clairement à petite échelle, au niveau visuel et du contenu. Un langage visuel autonome doit aussi émerger pour que le timbre fonctionne comme affiche en miniature. Je devais par exemple styliser une bouche d’enfant pour le timbre «Donner la parole aux enfants». Pour l’harmonie visuelle des deux timbres, je devais simplifier la bouche pour y intégrer le texte dans trois langues. Cela n’a pas été simple, car la présentation ne correspondait plus à une bouche d’enfant. Mais heureusement, la bouche fait aussi apparaître maintenant une sorte de cœur ou deux ailes.

«Donner la parole aux enfants» est le message clé du timbre. Comment s’est passée la conception des timbres?

Dans mon activité créative, je commence toujours par m’intéresser au contenu. J’ai donc lu les publications de l’Unicef sur les droits des enfants et fait des recherches sur les timbres déjà créés dans le monde pour l’Unicef. J’ai ensuite esquissé sur un papier les idées qui me venaient spontanément. Pour trouver des inspirations supplémentaires, j’ai parcouru des publications dans les domaines de l’art, de la mode, de l’architecture intérieure, du graphisme, du design, de la nature, etc. C’est comme ça que je suis tombée sur la photo d’un habit ecclésiastique dans les coloris violet, rose et rouge. Cela m’a tout de suite donné une idée de l’aspect du timbre «Donner la parole aux enfants». Je visualisais clairement la conception, y compris pour le motif «Noël». Comme ce «couple de timbres» ne me semblait pas typique de Pro Juventute, j’ai élaboré d’autres propositions dans un style adapté aux enfants. Je me suis notamment inspirée des dessins de ma propre enfance. D’ailleurs, c’est incroyable de voir comment parfois, la boucle est bouclée: à 6 ans, j’ai remporté le premier prix d’un concours de dessin organisé par Pro Juventute. L’originalité de ces deux timbres plutôt atypiques pour Pro Juventute s’est imposée.

Utiliserez-vous ces timbres dans vos correspondances privées et pourquoi?

Je vais bien sûr utiliser les timbres pour soutenir Pro Juventute, les enfants et les jeunes. Et cela donnera une touche personnelle à mon courrier.

Acheter des timbres-poste
Tous les timbres-poste se trouvent sur postshop.ch.

Informations techniques

Vente

Philatélie: du 07.11.2019 au 30.06.2020 ou dans la limite des stocks disponibles
Filiales: du 14.11.2019 au 31.12.2020 ou dans la limite des stocks disponibles

Validité

illimitée dès le 14.11.2019

Impression

offset, quadrichromie et argent; Joh. Enschedé, Haarlem, Pays-Bas

Formats

Timbres-poste et estampilles: 33 × 28 mm
Feuilles: 82 × 198 mm (ouvertes), 82 × 99 mm (pliées), 5 rangées 2 timbres
Carnet de timbres: 254 × 62 mm

Papier

Papier pour timbres blanc, avec azurant optique, autocollant, sur support papier, 196 gm2

Dentelure

découpe ondulée sur 4 côtés

Conception

Theresia Nuber, Zurich