Le monde du cor postal

Autrefois, le postillon (cocher postal) était chargé non seulement du transport des personnes, mais aussi des envois postaux. Le cor postal lui permettait d'avertir les relais de poste à l'avance du type de poste qui arrivait, du nombre de voitures qui arrivaient et du nombre de chevaux frais qui était nécessaire.

Le cor postal n'avait ni touches ni pistons. Le cocher pouvait ainsi uniquement jouer des mélodies simples. Un signal de montée était également nécessaire étant donné que les passagers aimaient profiter des pauses pour détendre leurs muscles ou pour boire une bière bien fraiche. A cette époque, les agressions et autres situations d'urgence n'étaient pas rares, un signal d'alarme était donc disponible pour ces cas.

Mélodies au cor postal

  Numéro de la diligence

  Nombre de chevaux

  Départ d’une diligence

  Arrivée d’une diligence de service

  Arrivée d’une diligence spéciale

  Arrivée d’une poste de personnes

  Le signal d’alarme

Dictée musicale

  Ordre Numéro 1

  Ordre Numéro 2

  Ordre Numéro 3

  Ordre Numéro 4

  Ordre Numéro 5

  Ordre Numéro 6

Dictée musicale - Solutions

Ordre Numéro 1

Arrivée d'une poste de personnes composée de deux voitures et de huit chevaux.

Ordre Numéro 2

Arrivée d'une poste de service composée d'une voiture et de quatre chevaux.

Ordre Numéro 3

Veuillez monter! (départ d'un de chaque poste)

Ordre Numéro 4

Arrivée d'une postale spéciale composée de quatre voitures et de huit chevaux.

Ordre Numéro 5

Une poste de personnes rencontre des difficultés! (Poste de personnes et signal d'alarme)

Ordre Numéro 6

Arrivée d'une poste de service et d'une poste spéciale composées de deux voitures et de huit chevaux.