Notre engagement

Un jalon important sur la voie de la mobilité électrique

La Poste entend équiper la distribution du courrier de véhicules électriques d’ici à 2030. Avec 100% de ses véhicules dotés d’un mode de propulsion écologique, l’office de distribution d’Amriswil se pose déjà en exemple.

Susanna Stalder

L’office de distribution d’Amriswil est le premier à être passé au «tout électrique». Mais il ne sera bientôt plus le seul. (Copyright: Roger Hörgler)

Arborant le jaune Poste, le nouvel utilitaire de livraison est silencieux et se passe des stations-service. Il ne fonctionne pas à l’essence, mais à l’électricité, comme tous les autres engins qu’abrite le garage de l’office de distribution d’Amriswil, à savoir sept fourgonnettes et seize scooters DXP. Amriswil est le premier site de distribution du courrier à n’utiliser que des véhicules électriques. Cet automne, l’office de distribution de Fétigny (FR) lui emboîtera le pas. André Deucher, teamleader à Amriswil, se dit très satisfait de ces nouveaux véhicules: «Plus spacieux, ils offrent aussi une plus grande capacité de chargement, tout en représentant un mode de distribution écologique, qui séduit les clients. Ils sont tellement silencieux que nous devons cependant redoubler de vigilance au volant, surtout quand il y a des enfants dans les parages!»

Le tout électrique, ce sera pour 2030

La Poste a donc posé un important jalon sur la voie de la mobilité électrique totale dans la distribution du courrier, son objectif final. Le concept de durabilité de l’unité prévoit en effet le remplacement de tous les véhicules de l’unité PostMail qui fonctionnent encore à l’essence par des engins électriques d’ici à 2030. Ceci pour autant que le marché offre des alternatives valables, mais aussi que les conditions d’exploitation et les infrastructures en place le permettent. Les véhicules électriques de la Poste sont alimentés par du courant issu de sources d’énergie durables (courant vert certifié «naturmade star»). Si le site d’Amriswil a ouvert la voie, c’est la Poste toute entière qui va s’engager dans la mobilité électrique à l’avenir. Il s’agit là d’une ambition majeure pour le groupe, comme le précise la stratégie «Poste de demain» pour la période 2021-2024: nous avons pour objectif de faire passer au plus tôt tous les véhicules de distribution à un mode de propulsion écologique.

Dépassement de l’objectif de réduction des émissions

Dans le cadre de la période stratégique actuelle (2017-2020), l’un des objectifs de l’unité PostMail est de réduire ses émissions de CO2 de 10% par rapport à leur niveau de 2016. C’est en grande partie grâce aux mesures qu’elle a déjà été prises en faveur de la mobilité électrique, dont le remplacement de tous les scooters à essence par des modèles DXP, que PostMail a pu dépasser l’objectif et afficher une réduction de 14% dès 2019. Outre la promotion de la mobilité électrique, la Poste entend également contrôler et optimiser les systèmes d’éclairage de tous ses sites. Sur ce front-là aussi, Amriswil fait figure de pionnier, puisque ses locaux sont désormais équipés de lampes LED à économie d’énergie.

rédigé par

Susanna Stalder