Actualités

Les collaboratrices et les collaborateurs de la Poste sont satisfaits de leur employeur

Cette année, 73% des collaboratrices et des collaborateurs de la Poste ont participé au sondage du personnel. Leurs évaluations restent positives et affichent même globalement une légère tendance à la hausse. L’équipe, la gestion directe et l’engagement personnel ont obtenu des notes particulièrement élevées.

Cornelia Magnin

Section Contenu riche

Collaboratrices et collaborateurs de la Poste

Malgré les défis liés au coronavirus et les changements organisationnels relatifs à la nouvelle stratégie, les collaboratrices et les collaborateurs de la Poste sont globalement satisfaits, voire très satisfaits de leur employeur. C’est ce que montrent les résultats du sondage du personnel de cette année, auquel ont répondu 31 663 collaboratrices et collaborateurs – ce qui correspond à un taux de participation réjouissant de 73%.

Avec 84 points sur 100, le domaine thématique «Mes supérieur(e)s direct(e)s» a enregistré le score le plus élevé, suivi par «Mon équipe» avec 81 points (+1 point par rapport à l’année précédente). Les personnes interrogées se sentent respectées au sein de leur équipe ainsi que soutenues et estimées par leurs supérieur(e)s direct(e)s, qu’elles considèrent comme dignes de confiance. Avec 79 points, le domaine thématique «Mon engagement» obtient également une bonne note, tout comme «Mon travail» avec 78 points – ces deux valeurs étant restées les mêmes qu’en 2020.

Trois questions à Valérie Schelker, responsable Personnel et membre de la Direction du groupe

Responsable Personnel Valérie Schelker
Valérie Schelker

Pourquoi la Poste réalise-t-elle chaque année un sondage auprès de son personnel?

Le sondage du personnel est un baromètre, une possibilité de feed-back et un indicateur précieux pour notre entreprise. En ces temps mouvementés, ces retours sont essentiels pour nous permettre d’identifier les problèmes et de prendre les mesures correspondantes. Je suis ravie qu’un si grand nombre de collaboratrices et de collaborateurs aient pris le temps d’y répondre.

Quelles valeurs ne se sont pas révélées satisfaisantes?

La question relative à l’insécurité de l’emploi a suscité des réponses plus négatives que l’année précédente. Près de la moitié des participantes et des participants estiment que l’avenir de leur travail est incertain. Ce résultat doit être interprété non seulement dans le contexte de la Poste de demain – c’est-à-dire de la nouvelle stratégie et de la réorganisation –, mais aussi dans le contexte du coronavirus et des développements sociétaux et économiques actuels. Nous nous devons de prendre cela en considération et d’assurer un suivi à ce niveau. Dans le même temps, 88% des personnes interrogées envisagent un futur professionnel à la Poste, et 93% sont fières de travailler à la Poste.

Et quels sont les résultats qui vous ont particulièrement réjouie?  

Il y en a deux: l’évaluation relative au respect mutuel au sein de l’équipe et la valeur indiquant si les collaboratrices et les collaborateurs saisissent le sens de leur travail. Ces deux thématiques ont obtenu un excellent score de 86 points. Un cadre professionnel valorisant et constructif ainsi qu’un travail porteur de sens sont deux piliers fondamentaux pour que les collaboratrices et les collaborateurs aient plaisir à se rendre au travail tous les jours. Et je suis convaincue que notre clientèle en profite également.

rédigé par

Cornelia Magnin