Actualités

Une année particulière

Tout en accusant un nouveau recul en une année 2020 marquée par la pandémie de COVID-19, le résultat de la Poste témoigne de la solide performance de l’entreprise.

Gabriel Ehrbar

Section Contenu riche

L’année dernière, la pandémie a mis toutes les unités de la Poste à rude épreuve. Mais elle a aussi mis en évidence l’importance de la Poste pour la Suisse. La notion de service universel a repris tout son sens dans la vie quotidienne des habitants de notre pays. Le personnel et le management de l’entreprise ont accompli un travail prodigieux pour assurer les multiples prestations du service universel en ces temps de crise. Les faits sont parlants: l’an dernier, les factrices et les facteurs ont distribué près de 1,7 milliard de lettres adressées, le volume des colis a augmenté de 23%, CarPostal a transporté 127 millions de voyageurs et 2,7 millions de clients ont fait confiance à PostFinance pour la gestion de leur argent.

Les services postaux traditionnels toujours sous pression

En dépit du volume record des colis, le résultat 2020 de la Poste s’est inscrit à la baisse: les produits d’exploitation ont atteint 7054 millions de francs, soit un recul de 114 millions, et le bénéfice consolidé s’est chiffré à 178 millions de francs, diminuant ainsi de 77 millions par rapport à l’exercice précédent. Cette évolution s’explique principalement par la substitution des solutions électroniques aux services postaux traditionnels, qui s’est encore accélérée en 2020. Ainsi, le nombre de lettres adressées a de nouveau diminué, à raison de 5,6%, tout comme celui des versements au guichet, en baisse de 15,1%. Par ailleurs, les produits d’intérêts de PostFinance ont poursuivi leur recul, en raison du bas niveau persistant des taux. Enfin, les effets de la pandémie de COVID-19 ont grevé le résultat de la Poste à hauteur de 139 millions de francs.

Vidéoconférence sur le résultat de la Poste, avec le président du Conseil d’administration Urs Schwaller et le directeur général Roberto Cirillo

Une nouvelle stratégie pour que le succès perdure

Avec sa nouvelle stratégie, la Poste pose les jalons qui doivent lui permettre de conserver toute son importance ainsi que de continuer à s’autofinancer et, surtout, à assurer le service universel par ses propres moyens. Pour garantir la qualité de ses prestations à l’avenir également, la Poste peut s’appuyer sur une assise financière stable, constituée au cours des dernières années. Elle mise par ailleurs sur ses atouts et ses compétences de longue date pour cibler les secteurs d’avenir dans les domaines de la logistique, de la communication, de la mobilité et des services financiers. Elle entend ainsi renouer avec la croissance, réaliser des bénéfices qu’elle pourra réinvestir dans son avenir et préserver sa capacité à financer par ses propres moyens un service public de qualité.

Informations complémentaires

Communiqué de presse

Rapport de gestion de la Poste

rédigé par

Gabriel Ehrbar